Publié par The Overblowers

Back in the 90's ! Un jeune frenchy a décidé, depuis quelques années déjà, de considérer l'harmonica diatonique comme un instrument chromatique.

Il a des capacités étonnantes, une grande fluidité, et développe un vocabulaire hors du commun sur cet instrument.

Sébastien Charlier, puisqu'il s'agit de lui, réalise alors une vidéo pour initier les harmonicistes au jeu chromatique, à travers le Jazz.

J'ai la chance de le rencontrer à ce moment là. Je joue depuis 4 ou 5 ans, suis un jeune "vieux bluesman" comme tant d'autres, et viens du "jeu positionnel", comme on disait au XXème siècle. Je me débrouille pas mal, ne connais pas grand-chose à la musique, et j'ai l'impression de tourner en rond avec mes plans certes efficaces, mais ressassés à l'infini.

On est en 1997, et si le jeu chromatique est déjà abordé par de rares curieux, je n'avais alors jamais entendu personne jouer comme cela sur un diato, et je n'aurais jamais pensé que ce fut même possible.

Cette vidéo, et les cours et stages que j'ai pu suivre avec Sébastien, furent alors déterminants dans mon approche de l'instrument, et de la musique.

Ca a du bon le nettoyage de printemps. Mon bureau est toujours autant en bordel (le mystère du "plus je range, moins ça change"), mais je suis tombé sur cette VHS, que je me suis empressé de numériser pour en garder une trace.

En voici un extrait, avec une reprise de ce titre mythique : Spain, de Chick Corea.

Désolé pour la mauvaise qualité de la numérisation de l'image et du son.

A noter : Sébastien Charlier est en cours de rédaction d'une méthode pour harmonicistes non débutants (ça change !). Elle abordera les enjeux de l'improvisation, et donnera quantité de pistes pour parfaire son jeu, quel que soit son niveau. L'idée est que cette méthode aille suffisamment loin pour suivre le joueur plusieurs années, au fur et à mesure de son développement musical. Elle devrait être disponible courant 2013.

PS : Sébastien est accompagné sur la vidéo de l'EXTRAORDINAIRE Nicolas Espinasse (également co-compositeur & guitariste du Precious Time Project)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Ah que c'est beau d'être jeune,
on a le droit de se moquer des vêtements et des cheveux ici ? :-)
1997 quand même, je viens de voir la rive s'éloigner encore un peu plus.
Bonne trouvaille The Overblowers et merci pour le partage, découverte pour moi (je ne connaissais que la vidéo sur le site se sébastien, mais je crois qu'elle est plus proche de nous en date)
Répondre
S
Cool!, je te la pique! :D
Vivement que cette "méthode" sorte ;)
Répondre
J
Merci c est super
Répondre
P
C'est cette même année que j'ai rencontré Sébastien pour la première fois... il était déjà bien réputé :) !
Répondre
O
Merci Jérôme .... sympa de voir ces images et d'écouter Nicolas et Sébastien !!
Répondre