The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Nous avons vu les points fondamentaux qui nous permettront de comprendre la théorie musicale : un son, une note, un intervalle, une gamme.

Il nous reste une dernière notion de base, essentielle à comprendre, pour aborder l'improvisation : le mode.

Voilà un mot souvent mal compris, que vous entendrez énormément lorsque vous discuterez avec des musiciens, ou lirez des conseils et leçons musicales.

 

Repartons d'une gamme que nous connaissons bien : la gamme majeure.

La gamme majeure de Do est : Do Ré Mi Fa Sol La Si Do.

Nous avons vu que Do donne la tonalité de la gamme, et que la suite d'intervalles qui la composent la définit, et en donne la couleur.

Imaginons de commencer non par le Do, mais par le Ré.

Je reprends exactement les mêmes notes et j'obtiens : Ré Mi Fa Sol La Si Do Ré

Nous pouvons dire plusieurs choses :

  • nous avons là une série de notes, donc d'intervalles
  • cette série est issue de la gamme majeure
  • elle n'est pas la gamme majeure puisqu'elle n'a pas la même série d'intervalles
    - pour s'en convaincre : le 2ème intervalle ici est d'1/2 ton alors que le 2ème intervalle de la gamme majeure est d'1 ton
    - pour s'en convraincre à nouveau : bin jouez donc du Ré jusqu'au Ré, vous entendez bien qu'on n'entend pas la sonorité de la gamme majeure quand même enfin voyons, ça suffit maintenant !
  • comme toute série d'intervalles, elle a une sonorité qui lui est propre
  • la note qui donne le tonalité de cette série, la tonique, est le Ré

En fait, nous avons défini une nouvelle série d'intervalles, uniquement en changeant de tonique. Donc, d'une certaine manière, nous avons défini une nouvelle gamme. Comme cette série est issue d'une gamme existante, nous évitons de l'appeler également "gamme". Nous l'appellerons "mode".

C'est juste une convention, partagée par l'ensemble des musiciens de la planète, alors autant s'y faire... 

Vous comprendrez ultérieurement que faire le distinguo entre une gamme et un mode permet de simplifier très largement la compréhension d'un morceau.

Nous pouvons donc conclure qu'un mode est une série de notes ordonnées de la plus grave à la plus aigue, toutes issues d'une gamme existante.

 

Quelques remarques complémentaires :

  • Nous aurions aussi bien pu commencer par Mi, Fa, Sol, ou n'importe quelle note de la gamme majeure de Do. Il existe donc 7 modes issus de la gamme de Do Majeur. Nous les étudierons plus tard.
  • Nous aurions aussi bien pu appliquer le même procédé à partir d'une autre gamme que la gamme majeure. On peut donc dire que toute gamme peut se décliner en autant de modes qu'elle contient de notes.

 

J'ai conscience qu'à ce stade, la différence entre un mode et une gamme peut vous paraître un concept compréhensible en théorie, mais relativement abstrait. C'est avec du temps et de la pratique que vous comprendrez, puis entendrez les différentes sonorités des différents modes, et que les choses deviendront au contraire très concrètes. C'est aussi à cela que servent les exercices instrumentaux !

 

Petit exercice sur le mode dit "dorien"

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus : la définition de Wikipédia

Commenter cet article

Laurent siguret 07/04/2013 06:29

Alors, grand merci de m'éclairer sur ce point. J'ai travaillé toutes les gammes majeur, je travaille également des montées de notes par deux, trois, quatre et cinq. Mais plus comme exercice pour délier mon jeu. Je suis content d'apprendre que je changeais de mode. De même, je travaille mes gammes sur différentes rythmique et vois que je ne suis pas déconnant. Merci, ça rassure et c'est encourageant.

JersiMuse 07/04/2013 10:37

C'est super de faire ce travail ! Bravo ! Tu ne peux que progresser très vite !!