The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Comme son nom l'indique, la gamme pentatonique est une gamme composée de 5 notes.

Elle peut être majeure, ou mineure.

Elle est extrêmement utile justement car, étant composée de peu de notes, elle peut s'utiliser dans tout un tas de contextes très différents. D'une certaine manière, elle est un peu "passe-partout', et permet de retomber sur ses pieds assez simplement.

Par ailleurs, on l'a tous dans l'oreille, de manière presque instinctive (voir l'incroyable vidéo de Bobby McFerrin ci-dessous), ce qui facilite grandement l'improvisation.

Bien utilisée, elle peut toutefois s'avérer très riche, et permettre des phrasés dont on n'imaginerait pas une seconde qu'ils en soient issus (exemple sur l'atelier "Pentatonique In/out", tout en bas de cette page).

 

La gamme pentatonique majeure

La gamme pentatonique majeure est composée des notes 1 2 3 5 6 de la gamme majeure de même tonalité.

Exemple

C Majeur = C D E F G A B

On prend les notes 1 2 3 5 et 6, ça donne :

C D E G A = gamme pentatonique majeure

Et voilou, c'est tout !

 

La gamme pentatonique mineure

La gamme pentatonique mineure est composée des notes 1 3b 4 5 7b.

Exemple

C mineur pentatonique = C Eb F G Bb

Prenons un autre exemple : Am

Am pentatonique : A C D E G

On remarque que ce sont exactement les mêmes notes que celles de la gamme de C pentatonique majeur.

 

Conclusion

La gamme pentatonique majeure = la gamme pentatonique mineure située 1,5 ton dessous.

 

Un tout petit pas de plus, pour ceux qui veulent

  • Rien d'obligatoire à comprendre ces deux autres façons de dire la même chose :
    ​- La gamme majeure pentatonique est donc composée des mêmes notes que sa relative mineure.
    - Pour ceux qui ont compris la notion de mode, on peut aussi dire que Am pentatonique est un mode issu de C majeur pentatonique.
  • Je viens de vous parler de ces deux gammes, qui sont de très loin les plus employées, et celles auxquelles on fait référence lorsque l'on dit "la gamme pentatonique". C'est en fait un abus de langage. En effet, toute gamme composée de 5 notes sera dite "pentatonique", et il existe donc bien d'autres possibilités.
    Dans son receuil "Les pentatoniques", Jerry Bergonzi propose d'ailleurs d'autres penta, par exemple la gamme pentatonique m6. Qu'importe, nous n'en sommes pas là, et je renvoie ceux qui veulent en savoir plus à cette méthode.

 

Nous reparlerons de tout ça très vite ...

Commenter cet article

jhimson bazin 15/10/2020 03:37

merci pour
tous

brigitte 05/03/2017 17:57

Oh la la !!! vous me sauvez . Je commençais à me perdre dans des explications oiseuses et voilà , c'est tout simple : il me suffit d'appliquer et je sais que peu à peu je vais tout comprendre . Je sais je suis blonde mais ça n'a rien à voir . Simplifier c'est montrer son intelligence . Merci encore

Jérôme Peyrelevade 06/03/2017 10:42

Oh la la !!!! Mais ça fait bien plaisir ça ! Alors merci pour votre mot Brigitte, et bonnes découvertes musicales !

Théo 07/07/2016 17:17

Bonjour !
Il y a une chose qui me perturbe, vous indiquez: "Am pentatonique : A C D E G"
Mais puisque" La gamme pentatonique mineure est composée des notes 1 3b 4 5 7b" la gamme de Am pentatonique ne devrait elle pas etre constituée de A Cb D E Gb ?
Merci d'avance !

Jérôme Peyrelevade 09/07/2016 13:41

Bonjour Théo,
Je te conseille de lire la partie "Théorie" de ce blog, dans l'ordre des articles mentionnés. Il y a des choses sur lesquelles tu as dû passer trop vite.
Pour répondre à ta question, il faut revenir à la définition de la tierce majeure.
Il s'agit de la note 2 tons au-dessus de la tonique.
La tierce majeure de A est donc C# (et non C).
A + 1/2 ton = A# +1/2 ton = B +1/2 ton = C (cf les articles mentionnés) +1/2 ton = C#
Donc sa tierce mineure est 1/2 ton en-dessous, il s'agit du C.
Idem sur la septième bémole : elle est située 1 ton sous l'octave (donc un ton sous la tonique ...).
A moins 1 ton = G.
J'espère avoir répondu clairement à ta question,
Amitiés,
Jérôme

M'djamna Emmanuel 18/02/2016 23:58

Quelle penta utiliser en fonction d'une gamme

Jérôme Peyrelevade 19/02/2016 09:07

Bonjour Emmanuel,
Je ne comprends pas la question en fait.
S'il s'agit de demander quelle penta utiliser en fonction de la tonalité du morceau, en première approche on peut déjà partir du principe qu'une penta en C majeur ira bien sur un morceau en C majeur, et une penta en C mineur ira bien sur un morceau en C mineur. C'est une première approche qui a le mérite d'être efficace.
Si ça ne répond pas à votre question, vous pouvez aussi regarder dans la partie "Théorie", il y a d'autres articles sur les gammes et sur les pentatoniques.

mox gowland 09/02/2014 17:17

LES GAMMES PENTATONIQUES

Les gammes à cinq notes, dit "pentatoniques", qui ne contiènnent aucun intervalle d’une seconde mineure, se trouvent par tout dans le monde entier, et elles sont considéres comme une des gammes la plus ancienne reconnue.

Nous voyons apparaître un intervalle d’une seconde augmenté (1½ tons) entre deux notes d’une même gamme. C’est cet intervalle qui donne toute sa couler à la gamme pentatonique.

Do Pentatonique Majeure

Structure ; Do - Ton - Ré - Ton - Mi - 1½ tons - Sol - Ton - La - 1½ tons - Do
Degré 1 2 3 5 6 1
I S. .4 5 6 7 .
A. 4 6
ou :
I S. .7 8 9 10 .
A. 8 10

Il y a, en effet, deux type de pentatonique principaux nommé, le mode majeur et le mode mineur. En décalant toute gamme pentatonique majeure d’une note, on obtient une gamme mineure construit sur cette dernière note, donc, pour passer d’une gamme à l’autre, il suffit de compter un ton et demi vers le bas en partant de la tonique de la mode majeure.On appelle cette relation entre deux gammes.

Si vous jouez les notes Do, Ré, Mi, Sol, La, Do en partant du La vous obtenez La, Do, Ré, Mi, Sol, La, se que correspond à la
gamme pentatonique mineure de La.

Structure ; La - 1½ tons - Do - Ton - Ré - Ton - Mi - 1½ tons - Sol - Ton - La
Degré 1 b3 4 5 b7 1
VI S. . 7 8 9 .
A. 6 8 10

La différence essentielle entre une gamme “majeure” et une gamme “mineure” est la nature d’une note appelée la tierce. Une tierce est un intervalle de quatre demi-tons (tierce majeure 3) ou de trois demi-tons (tierce mineure b3).

Comme vous allez sans doute constater, il y a aussi une différence entre les septièmes degrés des deux gammes; le septième majeur 7 = un ½ ton au-dessous l'octave,
le septième mineur b7 = un ton au-dessous l'octave.

On peut appliquer cette technique aux autres gammes pentatoniques majeures qui se trouve sur le même harmonica.

Sol Pentatonique Majeure

Structure ; Sol - Ton - La - Ton - Si - 1½ tons - Ré - Ton - Mi - 1½ tons - Sol
Degré 1 2 3 5 6 1
V S. .6 8 9.
A. 6 7 8


Si, maintenant, vous jouez les notes Sol, La, Si, Ré, Mi, Sol en partant du Mi vous obtenez Mi, Sol, La, Si, Ré, Mi, se que correspond à la gamme pentatonique mineure de Mi.

Structure ; Mi - 1½ tons - Sol - Ton - La - Ton - Si - 1½ tons - Ré - Ton - Mi
Degré 1 b3 4 5 b7 1
III S. . 5 6 9.
A. 6 7 8


Fa Pentatonique Majeure

Structure ; Fa - Ton - Sol - Ton - La - 1½ tons - Do - Ton - Ré - 1½ tons - Fa
Degré 1 2 3 5 6 1
IV S. . 6 7 .
A. 5 6 8 9

Et ensuite, si vous jouez les notes Fa, Sol, La, Do, Ré, Fa en partant du Ré vous obtenez Ré, Fa, Sol, La, Do, Ré, se que correspond à la gamme pentatonique mineure de Ré.

Structure ; Ré - 1½ tons - Fa - Ton - Sol - Ton - La - 1½ tons - Do - Ton - Ré
Degré 1 b3 4 5 b7 1
II S. . 6 7 .
A. 4 5 6 8


Placer à l’intérieure d’une octave ces six gammes pentatoniques donnent naissance à la gamme majeure et crée, entre elles, la tonalité de Do majeure.
La Gamme de Do Majeure ;

Structure ; Do-Ton- Ré -Ton- Mi -½ ton-Fa -Ton- Sol -Ton- La -Ton- Si -½ ton- Do
Degré 1 2 3 4 5 6 7 1
I S. .4 5 6 7.
A. 4 5 6 7

Devenez une bête des pentatoniques, et vous deviendrez une bête de presque tous les clichés modernes possibles. Clichés, sans doute, mais il sont essentiels pour éventuellement passer à des choses plus intéressantes plus tard.

Thierry 10/02/2014 21:14

Les pentatoniques...
J'aime ces moments !
Entre savoir et comprendre, il peut se passer beaucoup de temps...
Ce soir j'ai définitivement compris !
Et de ce fait le langage de beaucoup de nos chers harmonicistes me semble bien plus clair.
Sur un même morceau on peut ainsi se balader entre gamme majeure, pentatonique majeure, et pentatonique mineure. Quel programme !!! il y à juste à être un peu ordonné...
Je pose juste mon harmo.
Un grand merci.

JersiMuse 10/02/2014 17:56

Yep. En même temps, quand la théorie te permet de mieux entendre, et de faire des choix plus clairs et plus musicaux, tu dépasses vite l'impression de contrainte, pour entrer dans un cercle vertueux : la recherche du plaisir et le plaisir de la recherche vont de pair. C'est un peu Jonathan et Jenifer, sauf que c'est l'inverse (oui oui, ok, je vais prendre mes gellules !)

Thierry 10/02/2014 17:04

Faut dire que j'ai un peu de boulot...me remettre à la musique à 43 piges avec une perte neuronale vertigineuse ! ha ha ha !
Il est certain que les choses peuvent se faire aussi d'elles mêmes avec le temps. Mais dans combien de temps ?
Le petit coup de pouce que peut porter la théorie devrait raccourcir considérablement ce dernier. Et tu as raison sur le fait de la partie "jouissive" dans tout ça, cela est et doit rester un réel plaisir mais pas une contrainte dans la démarche de vouloir comprendre mieux.

JersiMuse 10/02/2014 16:29

ah ah, moi aussi j'ai commencé l'harmo en me disant qu'au moins j'aurai pas besoin d'apprendre à lire les notes, ni à comprendre la musique !!
En fait, c'est faisable d'apprendre sans tout ça, mais ça a pas mal d'inconvénients et de limites bien sûr.
Disons que quelques notions de base aident grandement à chercher ses propres phrases, faire ses propres choix, et se laisser guider par sa propre oreille. Ce qui à mon humble avis, est la partie la plus jouissive de la musique.

Thierry 10/02/2014 15:48

Oufff..!
J'en ai la cafetière en ébullition !
J'attend avec impatience mon bouquin d'harmonie pour prendre le temps de potasser et de tout mettre en ordre.
L'amis Jérôme m'ayant donner faim de savoir et de mieux comprendre grâce aux éléments de théorie qu'il nous concocte si bien.
J'ai déjà pigé bien des trucs, mais pas tout et loin s'en faut...j'ai besoin de bien agencer et ranger bien à sa place les éléments pour la "comprenette".
Ce n'est pas l'histoire de s'y mettre pour s'y mettre. Non pas, lorsque j'ai débuté l'harmonica genre 2 ans1/2, je pensais que le solfège la théorie et l'harmonie musicale n'étaient pas nécessaires pour avancer et développer du (son) jeu. Et bien Tintin !!!
C'est obligatoire pour faire décoller son jeu perso et ne pas faire de conneries par manque de théorie.

JersiMuse 09/02/2014 17:48

Merci pour ce résumé très complet Mox !!!