Publié par The Overblowers

Chers overblowers,

L'année à peine entamée, je vous propose l'article qui sera très certainement le plus important de 2014 sur ce blog, pour ne pas dire de la décénnie, voire du siècle !

Ce sera une répétition pour certains, puisque j'avais déjà présenté cet article sur le forum Diato.

Pour les autres, vous ne pouvez tout simplement pas passer à côté. C'est tout votre apprentissage de la musique qui pourrait s'en trouver chamboulé ! Et je vous parle en connaissance de cause, puisque ce fut mon cas. C'est tout le mal que je vous souhaite !

 

Avant de commencer, quelques rappels de base
- une gamme est une série de notes dont les intervalles déterminent le type de la gamme
- il existe plusieurs types de gammes (gamme majeure, gamme blues, gamme pentatonique mineure, gamme mineure harmonique, …)
- chaque gamme peut être jouée dans toutes les tonalités (il existe 12 tonalités au total)
- un accord est une série de notes jouées simultanément

Enfin, je ne vous fais pas l'affront de vous présenter la gamme de Do Majeur :
C - D - E - F - G - A - B

 

Tout tient dans ce concept aussi simple que court :
Si je prends une note sur deux dans cette gamme, j’obtiens des séries de notes que je peux jouer simultanément, sur un piano par exemple. Cela forme donc des accords, que j'appellerai « accords issus de la gamme de Do Majeur ».

 

Passons à la pratique

- à partir de C, je prends une note sur deux et j’obtiens : C, E, G, B
Si je joue ces quatre notes en même temps, cela donne l’accord de CMaj7 (cf. l'article La notation des accords).

- idem à partir de D : D, F, A, C, qui, jouées en même temps donnent un accord de Dm7

Vous avez compris le principe, on continue en nommant directement les accords :

E, G, B, D = Em7
F, A, C, E = FMaj7
G, B, D, F = G7
A, C, E, G = Am7
B, D, F, A = Bm7b5

L'important ici est de comprendre le principe, pas de savoir nommer les accords. Vous pouvez me croire sur parole quand je dis que B D F A est un accord Bm7b5.


Les accords issus de la gamme de Do Majeur sont donc :
CMaj7, Dm7, Em7, FMaj7, G7, Am7, Bm7b5

 

C'est joli, mais à quoi ça sert ?

Admettons que je tombe sur une grille où se présente une série d’accords tous présents ci-dessus. Cela signifierait qu’en jouant en Do Majeur tout le long de cette série, je serais tout à fait dans la tonalité du morceau et je pourrais improviser « les yeux fermés » avec les notes de la gamme majeure de Do : Do Ré Mi Fa Sol La Si Do
Et devinez quoi ? Eh bien ça arrive très souvent !
C’est même le but de l’analyse d’une grille : je repère les séries d’accords qui appartiennent à la même gamme. Ainsi, je peux jouer sur cette gamme tout le long de la série, puis sur une autre gamme pour la série suivante, …
Sur beaucoup de morceaux, je peux improviser avec une ou deux gammes sur tout le morceau, grâce à ce procédé.

 

Exemple pratique
Voici la série d’accords qui démarre Alice In Wonderland :
Dm7 G7 CMaj7 FMaj7 Bm7b5

Comme on l'a vu, tous ces accords sont issus de la gamme de Do Majeur.
Je peux donc improviser sans appréhension en Do Majeur sur toute cette série.
En regardant l’ensemble du morceau, je m’aperçois que la très grande majorité des accords sont issus de la gamme de Do Majeur. Je peux donc commencer à travailler le morceau en improvisant avec cette gamme. C’est une première piste de travail fort utile, et très efficace.

 

Remarque

Ce qui est vrai pour la gamme de Do Majeur l’est pour toutes les tonalités de la gamme majeure.
Par exemple, voici la gamme de B Majeur : B - C# - D# - E - F# - G# - A#
et voici les accords issus de la gamme de B Majeur, obtenus selon le même procédé :
BMaj7, C#m7, D#m7, EMaj7, F#7, G#m7, A#m7b5

 

L’accord issu de la première note d'une gamme majeur est donc toujours un accord Maj7, celui issu de la deuxième note d’une gamme majeure est toujours un m7, celui issu de la troisième est également un m7, celui issu de la 4ème un Maj7, …

 

Primordial !

On en déduit que les accords issus d’une gamme majeure dont la tonique est notée I (1 en chiffre romain) sont :

IMaj7, IIm7, IIIm7, IVMaj7, V7, VIm7, VIIm7b5


Ca aussi c'est joli, mais à quoi ça sert ?
Admettons que je désire jouer un morceau dans lequel se trouve l'enchaînement d'accords suivant :
FMaj7 Dm7 Gm7 C7 FMaj7
Question : est-ce que je peux trouver une gamme majeure unique pour jouer sur tous ces accords, ou vais-je devoir travailler le morceau accord par accord ?

Voici comment je raisonne.

Commençons par le premier accord, FMaj7. L'accord Maj7 n'est présent que deux fois dans les accords issus d'une gamme majeure : il peut être IMaj7 ou IVMaj7.
Il n’y a donc que deux gammes majeures qui proposent un FMaj7 comme accord : F Majeur et C Majeur.

Dm7 est un accord qui peut être issu de l’une comme de l’autre (il est IIm7 de C Majeur, et VIm7 de F Majeur).
En revanche, Gm7 n’est pas un accord issu de C Majeur.
Gm7 est bien un accord issu de F Majeur (c’est le IIm7 de F Majeur), ainsi que C7 (c'est le V7 de F).
Tous ces accords sont issus de la gamme de F Majeur, je peux donc utiliser cette gamme sur les 4 accords de cet enchaînement.
A partir de cette série qui n'a a priori rien d'évident, il ne me reste plus qu'à choisir l'harmonica avec lequel je pense être le plus à l'aise sur la gamme de F Majeur.

Elle est pas belle la vie ?


Dernière remarque

Tout cela peut paraître un peu obscure à première vue. Une fois cette théorie comprise, et après un peu de pratique, on trouve très vite de quelle gamme majeure sont issus certains enchaînements d’accords.

Je vous montrerai d'ailleurs comment gagner du temps, et aller plus vite à la solution que dans l'exemple ci-dessus.


Exercice

Regardez des grilles d’accord (préférez les grilles de standards de Jazz, qui utilisent très souvent ce type de procédé), et essayez de trouver des séries d’accords issus d’une gamme majeur.

 

Bon, bin voilà, vous venez d'économiser l'achat et la lecture du premier volume de 250 pages d'un bouquin d'harmonie !

 

Comme je l'indiquais, cet article est écrit à partir d'un post que j'avais publié sur le forum Diato. Vous pouvez en suivre la conversation, comprenant des questions que vous pourriez vous poser, ici :

http://diato.forumactif.com/t334-les-accords-issus-de-la-gamme-majeure

 

Il ne me reste plus qu'à vous souhaiter, à nouveau, une excellente année 2014 !

Qu'elle vous soit douce, et harmonieuse !

Les accords issus de la gamme majeure
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jan bala 06/12/2020 18:11

Je découvre ces histoires de gammes et d'accords ; si j'ai compris, il s'agit ici d'utiliser les notes de gammes majeures sur certains accords et je me demande : quand utilise-t-on les notes de gammes mineures ?

The Overblowers 07/12/2020 20:37

Tout dépend de ce que tu appelles sa relative mineure. En général, on considère que c'est la gamme mineure harmonique 1,5 ton sous la tonique de la gamme majeure dont on parle. Dans le cas de C Majeur, sa relative mineure est alors La mineur harmonique. Les notes sont : A B C D E F G# A.
Il y a donc une note G# qui est différente. Donc les accords issus de cette gamme dont cette note fera parti forcément seront différents des accords issus de la gamme majeure de C dont le G fait parti. Par exemple, on aura C E G# issu de A mineur harmonique et C E G issu de C majeur, se sont deux accords très différents.

jan bala 07/12/2020 19:56

Merci beaucoup Jérôme, je crois que j'ai compris ; sauf peut-être un point : si on a les accords issus d'une gamme ce sont les mêmes accords que l'on obtient issus de sa mineure relative ou pas ?
Bonne soirée

The Overblowers 06/12/2020 19:10

Bonjour Jan,
Il s'agit surtout de créer des accords à partir de la gamme majeure. Du coup, si je vois une série d'accords qui correspond à une gamme majeure, je peux improviser dessus avec cette gamme.
Le même raisonnement va pour les gammes mineures. Sachant que, attention il y a une différence entre une gamme et un mode (cf. La rubrique Théorie pour comprendre ce qu'est un mode).
Donc si je pars de la gamme mineure harmonique par exemple, je peux composer une nouvelle série d'accords de la même manière, en prenant une note sur deux, puis en décalant tout le long de la gamme.
Du coup, si je vois dans un morceau une série d'accords qui correspond à une gamme mineure harmonique, je sais que je peux improviser avec cette gamme tout le long de la série d'accords en question.
Attention, je viens de résumer en quelques phrases des bouquins de 200 pages, donc c'est normal si ça paraît un peu abstrait de prime abord. C'est juste pour donner des pistes d'exploration.
Bonne soirée,
Jérôme