The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Il est essentiel pour l'improvisateur en herbe d'avoir quelques notions d'harmonie. C'est la façon dont sont agencés les accords qui va lui donner des pistes de travail, des sonorités à explorer. Cette approche lui permettra petit à petit d'entendre les richesses et subtilités d'un morceau, et donc d'être beaucoup plus pertinent dans ses choix.

Mais avant de comprendre comment sont agencés les accords, il faut déjà savoir comment  ils sont écrits. Etre en mesure de les lire, et savoir de quelles notes ils sont composés, avant d'en comprendre la fonction.

Il n'y a malheureusement pas de notation universelle des accords.

Il peut arriver qu'un même accord soit écrit de façons différentes sur plusieurs partitions.

Je vous propose ici la notation qui me parait la plus commune, et surtout la plus simple à comprendre. 

Je choisis aussi de ne parler que des accords les plus communs, il en existe d'autres.

 

La lettre X représente n'importe laquelle des 12 tonalités.

Pour chaque type d'accord, voici sa notation usuelle, d'autres notations possibles, un nom usuel, les notes qui le composent, et un exemple en Do.

 

XMaj

Autres notations possibles : X ou XMajeur ou XM

Nom usuel : accord majeur

Notes qui composent l'accord : 1 3 5

On parle donc ici de la fondamentale (note de l'accord qui donne sa tonalité, ici la première note de l'accord), la tierce majeure et la quinte (voir article sur les intervalles si besoin).

Exemple : accord de CMaj = Do Mi Sol

Son

 

XMaj7

Autres notations possibles : XMajeur7 ou XM7 ou X suivi d'un Delta

Nom usuel : accord majeur 7

Notes qui composent l'accord : 1 3 5 7

Il 'agit donc du même accord que le précédent, auquel on a ajouté la septième note de la gamme majeure.

Exemple : accord de CMaj7 = Do Mi Sol Si

Son

 

X7

Nom usuel : accord 7, ou accord de dominante

Notes qui composent l'accord : 1 3 5 7b

il est donc très proche de l'accord précédent, à ceci près que la septième note a été baissée d'un demi-ton.

Exemple : accord de C7 = Do Mi Sol Sib

Son

 

X9

Nom usuel : accord 9, ou accord 9ème de dominante

Notes qui composent l'accord : 1 3 5 7b 9

il s'agit donc du même accord que le précédent, auquel on ajoute la 9ème note de la gamme. La huitième note de la gamme étant l'octave, la neuvième est donc la note juste après l'octave.

Exemple : accord de C9 = Do Mi Sol Sib Ré

Son

Remarques :

  • nous pouvons ajouter ainsi la 11ème et obtenir un accord X11.
  • à ce X11, on peut ajouter la 13ème et obtenir un accord X13.

 

X7b9

Nom usuel : accord 7 bémol 9

Notes qui composent l'accord : 1 3 5 7b 9b

Il s'agit donc d'un accord de dominante auquel on a ajouté une 9ème bémole.

Exemple : accord de C7b9 = Do Mi Sol Sib Réb

Son

 

X6/9

Autres notations possibles : X69

Nom usuel : accord 6 9

Notes qui composent l'accord : 1 3 5 6 9

"6/9" signifie qu'on a la sixte et la 9ème, mais pas la 7ème.

Exemple : accord de C6/9 = Do Mi Sol La Ré

Son

 

Xmin

Autres notations possibles : Xm ou X-

Nom usuel : accord mineur

Notes qui composent l'accord : 1 3b 5

Exemple : accord de Cmin = Do Mib Sol

Son

 

Xmin7

Autres notations possibles : Xm7 ou X-7

Nom usuel : accord mineur 7

Notes qui composent l'accord : 1 3b 5 7b

Exemple : accord de Cmin7 = Do Mib Sol Sib

Son

 

XmMaj7

Autres notations possibles : XmM7, XminMaj7

Nom usuel : accord mineur 7 Maj7 (ou 7ème majorée)

Notes qui composent l'accord : 1 3b 5 7

Exemple : accord deCmMaj7 = Do Mib Sol Si

Son

 

Xm7b5

Autres notations possibles : X suivi d'un rond barré

Nom usuel : accord demi-diminué

Notes qui composent l'accord : 1 3b 5b 7b

Exemple : accord de Cm7b5 = Do Mib Solb Sib

Son

 

Xdim

Autres notations possibles : X suivi d'un rond

Nom usuel : accord diminué

Notes qui composent l'accord : 1 3b 5b 7bb

Cet accord est donc très proche du précédent, à ceci près que la septième qui était bémole est à nouveau baissée d'un demi-ton. On arrive donc sur la sixte.

Exemple : accord de Cdim = Do Mib Solb La

Son

 

Xsus4

Autres notations possibles : Xsus

Nom usuel : accord sus

Notes qui composent l'accord : 1 4 5

Exemple : accord de Csus = Do Fa Sol

Son

 

Xadd4

Notes qui composent l'accord : 1 3 4 5

Exemple : accord de Cadd = Do Mi Fa Sol

Son

 

Xaug

Autres notations possibles : X+ ou X5+

Nom usuel : accord augmenté

Notes qui composent l'accord : 1 3 5#

Exemple : accord de Caug = Do Mi Sol#

Son

 

Remarquons plusieurs points importants :

  • le "m" minuscule indique que l'accord est mineur
  • le symbole "Maj", à part pour un XMaj, ne s'applique pas à l'accord mais à la septième. Il indique que celle-ci est majeure.
  • Si le symbole "7" est placé et non précédé du "Maj" c'est que la septième est mineure (baissée d'un demi-ton, c'est une 7ème bémole, tout ça signfie la même chose)

 

Reprenons l'exemple de CmMaj7 pour mieux comprendre.

- "C" indique que la fondamentale est Do (voir l'article sur la notation américaine)

- Le m minuscule indique que la tierce est mineure, il s'agit donc du Mi bémol (voir l'article sur les intervalles).

- Il n'est rien dit de la quinte, elle est donc dite "juste" à 3,5 tons de la fondamentale. Il s'agit du Sol.

- le Symbole "Maj" s'applique au symbole "7" qui le suit, et indique que la septième est majeure. Il s'agit donc du Si.

On a trouvé l'accord : Do Mib Sol Si

 

Comme vous avez pu le constater, il y a une certaine logique dans la notation. La difficulté au début est de s'habituer à tout ça, à comprendre à quoi chaque symbole fait référence, et à connaître par coeur certaines notations spécifiques qui ne laissent pas d'indice sur la nature de l'accord (ou avoir un schéma des types d'accords punaisé au mur pour s'y reporter chaque fois que nécessaire).

il vaut aussi mieux savoir comment trouver chaque intervalle, et faire ça petit à petit de manière automatique, pour déterminer rapidement quelle est la tierce mineure, la quinte bémole, la septième majeure, etc.

Accords

Accords

Commenter cet article

Laurentharp 29/11/2014 19:52

Hello
Merci (again) pour cette synthèse claire et fort utile!
N'y aurait-il pas une typo dans X7b9? Dans les notes qui composent l'accord il y a marqué 9. Ne serait-ce pas plutôt 9b?

JersiMuse 30/11/2014 17:54

argh ... tu as parfaitement raison ! Merci Laurent !

microneedle 22/04/2014 13:57

It is bit surprising news for me that there are no universal notation agreements. According to the facts that you put in to support, I do not find it genuine. Thanks for putting some notations and it helped me to have a better view of it.

JersiMuse 22/04/2014 17:18

You're welcome. Thanks for your message,
Jerome

laurentd66 12/06/2013 23:56

Bonjour Msieur !

C'est toujours avec plaisir et grand intérêt que j'apprend sur ton blog.
Une question pour que tout ça se mette bien en place dans ma pauvre tête :les accords sont définis par rapport à la gamme majeure (a ses intervalles je veux dire). Est ce qu'on transpose si on change de gamme ? je crois pas mais est ce que ma question est claire ?
L'accord Cmaj devient t il Do Re#/Mib Sol en mode...Dorien de tonalité Do ?

Longue vie à ton blog !

JersiMuse 24/02/2014 10:53

Tu peux en déduire que la mélodie peut comporter beaucoup de notes, ou très peu, que pendant ce temps, les accords peuvent s'enchaîner à la vitesse d'un cheval au galop, ou d'un escargot au trot, bref, qu'il n'y a pas de lien entre l'un et l'autre.
Le seul lien est que chaque note de la mélodie doit être jolie avec l'accord qui est derrière, et que la suite d'accords doit être jolie aussi, ainsi que la suite des notes de la mélodie ...
Bravo pour la description des accords, c'est bien ça !!

Thierry 23/02/2014 10:27

Hello Jéröme,

J'essaie de me dépatouiller de cette affaire d'accords tu le sais ;-)
Pour reprendre l'exemple de Beautiful Love.
Donc les accords Em7b5 / A7b9 / Dm7
Je suis le raisonnement avec mon stylo, et en déduis:
Em7b5 = Mi Sol Sib Re
A7b9 = La Do# Mi Sol Sib
Dm7 = Re Fa La Do
Ne connaissant pas ce morceau je puis au moins dire suite à l'analyse des premiers accords qu'il est composé des notes ci-dessus?
En regardent de plus près la partoche de ce titre, je constate qu'il y à parfois "une" ou parfois "deux" indications d'accords par mesure.
Certaines de ces mesures ne comportent pourtant pas plus d'une ronde sont annotées de deux accords. Que dois-je en déduire?

JersiMuse 13/06/2013 10:33

Hello Laurentd66,
Je crois que tu arrives au stade où on commence à comprendre les bases, mais on commence aussi à se mélanger un peu les pinceaux en voulant recoller les pièces de plusieurs puzzles ensemble. J'ai l'impression que c'est pour toi que la question n'est pas claire eh eh. En fait, tu te fais des noeuds au cerveau pas forcément utiles. Les accords sont juste des accords. C'est à dire des notes jouées simultanément. Le CMaj est un CMaj et le Cmin est un Cmin. Point. Y'a pas à transposer quoique ce soit ici. D'ailleurs une transposition, c'est le fait de jouer la même chose dans une autre tonalité. Si tu passes d'une chose (un Cmaj) à une autre chose (un Cmin), très différente, tu ne fais pas une transposition de tonalité.
Il se trouve qu'à partir des gammes on peut sortir des accords, mais les accords existent indépendamment des gammes. Si je joue plusieurs notes en même temps, ça ne fait pas forcément un accord issu d'une gamme, et ça peut aussi faire un accord issu d'une gamme mais avec plusieurs choix possibles de gamme.
Bref, à ce stade, prends les accords tels qu'ils sont.
On verra ultérieurement comment extraire des accords d'une gamme, mais c'est vraiment un autre sujet.
J'espère que ma non réponse t'aidera quand même ;-)

Nico 10/06/2013 21:27

"il vaut aussi mieux savoir comment trouver chaque intervalle, et faire ça petit à petit de manière automatique, pour déterminer rapidement quelle est la tierce mineure, la quinte bémole, la septième majeure, etc."
Ca je suis bien d'accord. Mais par hasard aurais tu un petit exercice de deriere les fagots pour faire ca? et vaut il mieux apprendre les intervalles pour pouvoir traduire facilement les accords ou partir des accords pour commencer a débroussailler les intervalles?
En tout cas merci pour ton blog. Même si je suis une taupe au service du diminué, ta régularité de parution me permet de bosser mieux qu'avant.

JersiMuse 11/06/2013 10:04

Merci Niko.
Tout sert à tout. Donc il faut prendre les choses dans un sens.
Il y a des choses à savoir par coeur :
Tierce mineur à 1,5 tons de la tonique
Tierce majeure à 2 tons de la tonique
Quinte juste à 3,5 tons de la tonique
Septième 1/2 ton sous la tonique
A partir de là, tu peux déjà prendre une partition, et décortiquer les accords à la mano.
Par exemple le début de Beautful Love :
Em7b5 | A7b9 | Dm7
Tu écris chacun de ces accords. Si en plus tu choisis un morceau que tu as envie de travailler, alors tu peux ensuite ne jouer que ces notes-là.
Tu auras appris à former les accords, à les entendre, à les lire, à improviser avec les notes qui soulignent le plus l'harmonie du morceau, et tu auras sans t'en rendre compte appris par coeur certains intervalles.
C'est très laborieux au début, mais petit à petit le cerveau enregistre les choses, on va de plus en plus vite, et à la fin on n'a même plus besoin de réfléchir, on connait la plupart des intervalles par coeur.
Tu peux prendre les choses dans un autre sens également : apprendre la formation des gammes majeures, l'ordre des dièses et des bémols, et en comptant sur les doigts retrouver très vite chaque intervalle. On en reparlera dans un autre post.
A plus !