The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Dans la quête, parfois desespérée, pour compléter l'harmonica diatonique avec l'ensemble des notes chromatiques, en vue de dépasser l'utilisation de la seule gamme blues sur une unique octave, beaucoup ont essayé l'harmonica valvé.

Il s'agit de fins films plastiques posés sur certaines anches, permettant d'atteindre les demi-tons manquants.

La plupart des harmonicistes qui ont essayé (dont je fais partie), ont abandonné, notamment quand ils ont découvert les overblows, perçus comme plus simples à maîtriser, plus homogènes en terme de timbre, et plus "sûrs".

Non, vous ne rêvez pas : c'est l'inverse des idées reçues. Mais rappelez-vous que celles-ci sont souvent colportées par des joueurs qui ne jouent pas correctement les overblows, et utilisent une mauvaise position de langue, dont le résultat ne peut être convaincant pour personne.

Qu'importe ces considérations, le plus simple si cela vous intéresse est encore d'essayer, vous trouverez des harmos valvés sur le marché sans difficulté.

 

Pourquoi vous en parler, alors ?

D'abord parce que l'existence de ces harmonicas est en soi intéressante pour toute personne désireuse de jouer avec toutes les notes existantes (bien que je recommande plutôt la technique de l'overblow, vous l'aurez compris).

Ensuite parce qu'il peut être ponctuellement intéressant d'utiliser une ou plusieurs valves, et j'avais envie de vous montrer cette technique.

 

Voici donc comment poser une valve.

Nous allons nous concentrer sur le premier trou.

Pourquoi le premier trou, me direz-vous ? Parce qu'une valve positionnée sur l'anche du 1 aspiré permettra de réaliser une altération soufflée. Le Do sera alors altéré d'1/2 ton vers le bas, et on tombera sur le Si grave sous le Do. Or il peut arriver d'avoir besoin de ce Si sur certains thèmes.

 

Où trouver une valve ?

Auprès d'un copain chromaticien (comment ça vous leur parlez pas à ces zigotos ???). L'harmo chromatique est en effet pourvu de ces valves, ou auprès d'un vendeur spécialisé (mais il risque de vous en vendre par lots de 1000...), ou auprès d'un réparateur d'harmo chromatique, à condition d'être très gentil avec lui.

Autre possibilité plus rudimentaire, mais qui marche très bien : vous prenez un film plastique, par exemple les pochettes plastiques qui servent à ranger vos partitions dans votre classeur, et vous découpez la taille nécessaire, c'est-à-dire à peine plus grand que la chambre.

 

Où la positionner ?

Nous allons la mettre sur la plaque des notes aspirées, côté intérieur, donc entre la plaque et le sommier. On pose délicatement un point de colle au niveau du rivet, et on positionne la valve dessus.

Ah oui, il vaut mieux être délicat et précis ! Si votre valve est trop large, ou mal positionnée, elle va se bloquer (puisque le sommier se trouve par-dessus la valve), et vous aurez fait tout ça pour rien. Si la colle déborde trop haut, ou sur les côtés, vous risquez de tout bloquer, et vous aurez fait tout ça pour rien de même que pareil juste avant comme je disais.

 

Voici comment j'ai positionné les valves en 1 et 2 sur un de mes harmos en C (mouais, c'est pas hyper précis, mais ça marche, c'est l'essentiel)  :

 

Poser des valves
Poser des valves

Et un extrait sonore, dans lequel vous entendrez les notes C et B, puis l'arpège : C E G B G E C B-grave :

 

A noter qu'en mettant une valve sur le 1 aspiré, le 1° ne sera plus possible puisque l'anche aspirée sera bloquée par la valve (je vous rappelle que lors du déclenchement d'une overnote, comme dans celui de certaines notes altérées, c'est l'anche opposée qui vibre).

Pour récupérer ce Eb, vous pouvez soit travailler l'altération soufflée du 2 (j'avais montré ici que cette altération est possible avec un harmo bien étanche), soit réitérer l'opération et positionner une valve sur l'anche du 2 aspiré, comme j'ai fait sur l'harmo ci-dessus.

 

D'une manière générale, vous pouvez à loisir poser une valve ici ou là, en fonction des notes que vous avez envie de récupérer, en prenant note que dans ce cas vous condamnez l'overnote du même trou.

Vous l'avez compris, à moins de passer à 100% sur une technique de valves, vous n'utiliserez probablement pas tous les jours un tel harmonica, mais il peut être utile au moins de savoir que c'est une possibilité, dans le cas où vous auriez à jouer un thème avec un B grave (voire d'autres notes plus bas, j'y reviendrai ...), ou dans celui où vous auriez besoin de poser une valve sur une note que vous ne savez pas encore jouer en overnote.

 

Bref, à vous de voir, au moins vous savez que ça existe et savez comment faire en cas de nécessité.

J'ai aussi une petite surprise à partager concernant cette valve en 1, je publie ça tout bientôt.

 

Je remercie Pierre Ducreux de m'avoir expliqué comment poser une valve, je ne fais ici que répéter ses dires (mes amitiés, Pierre !).

Commenter cet article