The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Stage du printemps, suite et fin

Eh bien voilà. C'est fait. Le stage de printemps vient de se terminer, on s'échange les derniers fichiers, et on pense déjà à la prochaine session.

Il faudra demander aux stagiaires ce qu'ils en ont pensé, mais du côté des profs, nous sommes absolument ravis !

Notre objectif était simple : explorer quelques tonalités, et mettre en pratique des motifs rythmiques, afin que les stagiaires puissent élever leur niveau de jeu, quel qu'il soit à la base.

Certains n'ont pas forcément une grande technique sur l'instrument, mais avec un peu de méthode et de rigueur, on arrive vite au résultat souhaité.

Bilan des courses : improvisation de tous dans 3 tonalités majeures, ajout de phrasés en mineur harmonique pour enrichir un chorus (notamment sur Isn't She Lovely), suivi de l'harmonie de 3 morceaux, travail sur des motifs rythmiques à réutiliser sur les propres phrasés du joueur, exploration de différentes tonalités Blues, et découverte des sonorités bluesy associées, 2 boeufs avec des musiciens pros (dont la présence étonnante d'un harpiste celtique).

Sans parler de quelques trucs et astuces pour faire sonner efficacement l'instrument dans certaines tonalités ou certaines gammes, et une session pour expliquer le réglage optimal des harmonicas.

Je dois avouer être très fier d'avoir entendu des harmonicistes pas forcément au top de la technique, et manquant de confiance en leurs capacités, improviser dans plusieurs tonalités, comme peu de joueurs savent le faire, et parfois même y ajouter un placement swing tout à fait judicieux !!!

Cela confirme tout ce que j'ai toujours pensé, et justifie entièrement le temps que je passe sur ce blog depuis quelques semaines : l'harmonica peut tout à fait être abordé comme n'importe quel instrument chromatique.

Un harmoniciste peu expérimenté, a tout à fait la possibilité de travailler et jouer comme un saxophoniste ou un pianiste débutant, apprendre ses gammes, comprendre un tant soit peu l'harmonie, et s'éclater en impro de groupe !!!

RA-VI je suis !!

Un grand merci à Anouk pour les succulents repas, Jean-Michel pour les excellents vins, Laurent pour les magnifiques photos, ainsi qu'à Mina, Vonny, Fred et Dominique pour nous avoir accompagnés lors des boeufs !

Nous allons essayer de coordonner nos agendas avec Sébastien pour proposer un autre stage soit cet été, soit à l'automne.

Vous pouvez me contacter si vous êtes intéressé, mais de toutes les manières je vous tiens au courant via ce blog.

Commenter cet article

Bertrand Carbonneaux 30/04/2013 15:50

Ah oui, je suis vivement intéressé... Sur Paris ! :-)

Jean-Michel 29/04/2013 14:57

En tant que stagiaire je voudrais apporter ma contribution aux propos de Jérôme.

C'est vrai que nous avons tous, enfin je veux dire les apprenants, tendance à nous réfugier derrière notre niveau que nous qualifions d'insuffisant, pour ne pas faire ceci ou celà et être intimement persuadés que nous en sommes incapables. Ce prétexte, car c'en est un, est finalement très pratique pour repousser aux calandes grecques des pratiques, des entraînements et même des objectifs pourtant abordables si nous voulions nous donner la peine de reconnaître ce que nous valons vraiment et de l'accepter avec humilité certes mais sans cette sous-estimation permanente que nous mettons trop souvent en avant.
Nous avons tous nos difficultés, dans tel ou tel domaine : l'un ne sait pas lire la musique, l'autre ne connaît rien à l'harmonie, le troisième est peu véloce avec son instrument, la quatrième fait des altérations fausses, le cinquième a des problèmes avec telle ou telle overnote. La liste est longue ... et vous vous êtes peut-être déjà reconnu !

Quels sont les pré-requis ? Moi je comprends qu'il y en a finalement deux.

Le premier est de l'ordre de l'approche de la musique et de l'instrument : il faut avoir envie de produire toutes les notes sur son instrument pour pouvoir par exemple moduler (changer de tonalité) et/ou aborder sur le même instrument n'importe quel type de musique dans n'importe quelle tonalité, ou succession de tonalités. Cette envie me paraît légitime et finalement assez normale. Cette approche s'oppose à celle qui nécessite le choix (la batterie d'harmos à la ceinture) et ou l'adaptation de l'instrument (les multiples accordages) à ses besoins ponctuels pour tel type de musique, voire tel ou tel morceau. Pour résumer on souhaite soit aller vers
l'instrument soit que ce soit l'instrument qui vienne vers soi (Si tu ne vas pas à Largadère ...).

Le deuxième est d'ordre technique : il faut bien à un moment apprendre à produire toutes ces notes. C'est le cas de tous les instruments à l'exception de ceux qualifiés de "diatonique" (m. pas de chance). Si l'on y parvient on peut alors dire que l'on a réussi à "chromatiser" son harmonica diatonique. Mais dans le cadre d'un stage tel que celui-là on ne nous demande pas d'avoir toutes les notes sur la tessiture des 10 trous ! Le minimum demandé nécessite les overblows du 4, du 5 et du 6. Si vous avez opté pour l'accordage lydien, il n'y a plus que le 4 et
le 6 qui sont les plus faciles des overblows à obtenir.

Je pense que beaucoup d'harmonicistes de la communauté ont le niveau requis pour participer, avec profit et bénéfice, à ce type de stage.

Beaucoup de stagiaires, dont moi bien sûr, ont été surpris de ce à quoi ils sont parvenus.
Alors si vous êtes dans ces pré-requis, ne vous mettez pas vous-mêmes la barre trop haut en pensant que ce n'est pas pour vous parce que vous n'avez pas le niveau ! Inscrivez-vous plutôt à la prochaine session !!!

Jean-Michel

JersiMuse 30/04/2013 08:36

Oh merci Jean-Michel pour ce très gentil et pertinent témoignage !!
Tu as parfaitement compris nos objectifs, et notre façon de voir les choses.
Pétard, ça fait plaisir de lire ce genre de commentaire !!!!
Surtout, c'est très gratifiant de voir que nos objectifs et les messages principaux que nous voulions vous passer ont été parfaitement perçus, et même au-delà des mots que l'on a pu employer, et que vous avez donc ce qu'il faut entre les mains pour continuer à avancer sans nous.
Amitiés,
Jérôme

Rayon Patrice 25/04/2013 00:49

Bravo :) ! Quelques notes, bien placées permettent même avec peu de technique de faire de belles choses; j'en suis convaincu (en un mot)... J'ai reconnu quelques têtes :) ... Et ton blog est vraiment excellent ! Merci encore... (C'est déjà une référence...)

JersiMuse 25/04/2013 18:17

Tout à fait d'accord avec toi Patrice (concernant les quelques notes bien placées !).
Et merci encore Patrice !

rikaix 23/04/2013 11:33

arrf dommage pour les belles soirées (heu fin d'aprem), faut dire que les horaires de boeufs n'incitent pas beaucoup pour venir de l'extérieur, s'agissant d'un stage rien à dire sur ce sujet je comprends les impératifs et la gestion de la fatigue, en tous cas ce résumé donne envie, à quand une Master Class à un niveau "un peu plus au dessus" on va dire, ça joue de plus en plus "chromatique" , des musiciens avec des bagages théoriques, harmoniques viennent à l'harmonica et jouent dans toutes les tonalités (je dirais presque de mieux en mieux), il y aurait de quoi faire maintenant ? Hein Sébastien ? ;) un p'tit stage Jazz / Rock / Fusion, warm up, phrasés, théorie poussée, rythmes à l'indienne :) technique de jeu pour Jedi and so on :D
ze Rik

JersiMuse 24/04/2013 19:34

Ah bin justement, on en a parlé avec Sébastien.
Je réfléchis à une formule, où on proposerait une sorte de stage "Experts", avec Sébastien Charlier comme prof bien sûr.
Je suis en déplacement, mais je t'envoie un email à ce sujet quand je reviens.

A part ça, tu seras je pense ravi d'apprendre que Sébastien nous a dit être à 90% de réalisation de sa méthode pour harmonicistes avancés.

A plus,
Djé