The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

TheOverblowers vous gâte pour cette rentrée scolaire 2013 ! Rien moins que les mystères de la tonalité révélés ici, sous vos yeux ébahis ! Plusieurs articles se suivront dans les semaines à venir sur ce sujet. En espérant que cela vous servira !

 

Il y a pas mal de façons d'aborder la question de la tonalité.

Pour une fois, je serais d'avis de ne pas passer par les explications du pourquoi, du comment, et du combien ça coûte, mais plutôt d'apprendre un ou deux trucs par cœur.

Ok, ok, un peu bourrin, mais efficace !

 

Pour aborder les questions de tonalité, j'ai décidé de partir de la partition du morceau.

Remarque importante :

Dans la très grande majorité des cas, vous aurez des morceaux avec des armures ne comportant que des bémols, ou que des dièses, ou ni bémol ni dièse.

Nous ne nous intéresserons, dans cet article, qu'aux partitions présentant des armures avec uniquement des bémols.

 

Je vais tout d'abord vous demander d'apprendre par coeur la série suivante :

Si Mi La Ré Sol Do Fa

 

C'est impératif ! Il n'y a pas à hésiter, ni à remettre à plus tard, ni à se demander pourquoi, ou à quoi ça correspond. On a déjà vu pas mal de choses jusqu'ici, on aborde une notion absolument essentielle, et pour avancer, il faut faire ce tout petit effort.

 

Voici toutes les armures possibles ne comportant que des bémols :

Comment reconnaître la tonalité d'un morceau (1ère partie) ?

(Petit aparté pour ceux qui ne savent pas encore repérer les notes : la première case indique un Sib, la seconde : Sib et Mib, la troisième : Sib, Mib et Ab, la quatrième : Sib Mib Lab et Réb, la cinquième : Sib Mib Lab Réb et Solb, la sixième : Sib, Mib, Lab, Réb, Solb et Dob, et la septième case : Sib, Mib, Lab, Réb, Solb, Dob, et Fab)

 

Notez que, quel que soit le nombre de bémols à la clé, on a toujours une série qui est une partie de celle que vous connaissez maintenant par coeur :

Si Mi La Ré Sol Do Fa

 

La deuxième chose à savoir par coeur :

Fa majeur ne contient qu'un seul bémol, qui est Sib

Gamme de Fa Majeur : Fa Sol La Sib Do Ré Mi Fa

 

Enfin, voici le processus vous permettant de déterminer la tonalité du morceau, dans l'hypothèse où l'armure ne contient que des bémols :

  1. S'il n'y a qu'un seul bémol, la tonalité est Fa majeur
  2. S'il y a plus d'un bémol, la tonalité est la note de l'avant dernier bémol

 

C'est tout ??!!!??

Eh bien oui ! C'est tout.

 

Exemple

S'il y a 4 bémols à la clé. Alors ces 4 bémols sont : Sib Mib Lab et Réb puisque ce sont les 4 premiers de la série Si Mi La Ré Sol Do Fa. Ils sont forcément écrits à l'armure dans l'ordre que je viens d'indiquer.

Il s'agit de la 4ème ligne dans le tableau ci-dessus.

Pour connaître la tonalité, je regarde l'avant-dernier bémol, c'est un Lab.

Comment reconnaître la tonalité d'un morceau (1ère partie) ?

Le morceau est donc en Lab majeur, ou dans l'un de ses modes.

 

En effet, nous avons vu que chaque gamme a autant de modes qu'elle a de notes. Chaque mode aura les mêmes note que la gamme majeure d'origine, donc le même nombre de bémols. Nous pourrions donc très bien être dans n'importe quel mode de la gamme majeure reconnue.

 

Wooooowwwww !!! c'est incroyable comme tout se recoupe !!!!

Voilà pourquoi j'aborde les notions lentement, les unes après les autres, et pas forcément dans un ordre très académique : chaque notion est simple, mais on a parfois besoin d'un ensemble de connaissances important pour comprendre pleinement des concepts simples qui sont tous reliés entre eux.

Une fois qu'on a tout vu, on se rend compte que tout ça n'avait finalement rien de très compliqué.

Je vous rassure, quand on a bien compris les concepts de base, les tonalités majeures, et les modes, on a déjà un très bon bagage ! Le reste n'est en grande partie qu'une suite logique.

Evidemment, la pratique permet de concrétiser, matérialiser, ces concepts, et les rend bien plus faciles à absorber, à retenir, et à intérioriser (et pour la mise en pratique, je ne saurais que trop vous recommander les stages Diato-Jazz bien entendu, y'a un module exprès sur les tonalités et les modes !!!).

 

Exemple de mode

Si j'écris un morceau en Sib dorien. Le dorien est le 2ème mode de Lab majeur.

Donc Sib dorien est : Sib Do Réb Mib Fa Sol Lab Sib

On aura donc les mêmes bémols à la clé : Sib Mib Lab Réb

Ceci dit, pour revenir à l'exploration de l'improvisation, vous pouvez dans tous les cas commencer à jouer avec les notes de la gamme majeure reconnue.

 

Tableau récapitulatif des gammes majeures et de leurs armures dans le cas où il n'y a que des bémols :

Comment reconnaître la tonalité d'un morceau (1ère partie) ?

 

Voilà. Nous venons de passer une étape importante. Tout ce que nous avons vu jusqu'à présent n'avait qu'un but : en arriver à parler de la tonalité.

 

Surtout, apprenez les parties en rouge par coeur ! Regardez des partitions avec des armures à bémols, et essayez de reconnaître la tonalité de base. Améliorez votre lecture des notes, car vous en aurez de plus en plus besoin (voyez qu'ici on ne peut déjà plus parler de tablature), et pratiquez.

Plus vous pratiquerez, et plus ces notions théoriques vous paraîtrons concrètes et évidentes. Vous n'aurez plus à réfléchir, on connait par coeur, de manière même instinctive, les tonalités dans lesquelles on sait jouer.

 

Nous ferons des exercices sur ce sujet, et verrons comment reconnaître la tonalité dans le cas d'armures ne comportant que des dièses.

 

Bonne rentrée à tous !

Commenter cet article