The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

De trop nombreux joueurs, de tous niveaux, overblowers ou non, sous estiment le travail à réaliser sur les altérations, et sur estiment leurs capacités à jouer juste, dans le time, et de manière fluide ces notes si particulières.

"oui, moi c'est ok, pas la peine de me la raconter, ça fait des années que je joue" etc.

Je l'ai entendu pas mal, mais accordeur sous les yeux, l'histoire n'est plus la même et beaucoup tombent des nues, même des joueurs très expérimentés.

Evidemment, plus vous tardez à corriger vos positions de langue, et plus ça va être difficile et fastidieux de revenir en arrière. Plus ça va être nécessaire aussi, puisqu'à un certain moment vous aurez probablement envie de tenter des choses que vous n'avez pas su réaliser jusque là, et ça vous demandera une plus grande précision de jeu.

Je ne vais pas faire un post technique, car la façon de corriger les défauts est individuelle, et dépend de la façon dont vous réalisez les altérations à l'heure actuelle.

Si chaque défaut est différent et propre à chaque joueur, j'ose affirmer qu'en revanche l'objectif à atteindre est unique, et devrait être commun à tous.

Ah oui, là, je risque d'en choquer un certain nombre !

Sans rentrer dans les détails techniques, précisons tout de même que, comme pour les overblows, seule la langue doit être utilisée. Si, comme de nombreux joueurs, vous utilisez également la mâchoire ou la gorge (ou un mélange langue-mâchoire-gorge), je peux déjà vous dire que vous êtes loin d'avoir optimisé la chose.

Dans ce cas, je suis prêt à parier ma chemise (et même la plus belle, mais bon, ça change pas grand-chose quand on connaît ma garde-robe), que 1. vous jouez les alté souvent, voire tout le temps, trop basses, et 2. si vous vous mettez à n'utiliser que la langue, alors vous les jouerez dans un premier temps trop hautes !

 

Est-ce un problème de ne pas avoir optimisé ses altérations ?

Bonne question : "puisque je les joue, pourquoi faudrait-il que je les joue différemment ?".

On pourrait se dire que si cela n'a pas ou peu d'implications, alors chacun devrait pouvoir développer sa propre technique, avec tous les fantasmes qui vont avec. Nombreux sont les harmonicistes qui pensent que c'est un instrument particulier, qui pousse à développer son propre jeu, en fonction de sa morphologie, etc. Etrangement, les mêmes prennent parfois des cours ou participent à des stages (alors que s'il y a autant de techniques qu'il y a de joueurs, alors ils n'ont rien à apprendre des autres joueurs, même plus expérimentés !). Et les autres devraient souvent en prendre ...

 

Alors voici quelques implications concrètes liées à un "jeu de gorge" :

- problème de justesse : alors là, c'est pas compliqué, 10 fois sur 10 les joueurs qui utilisent la gorge et la mâchoire sont faux, trop bas, parfois de pas loin d'un quart de ton ! Il suffit de prendre un accordeur pour s'en rendre compte. Malheureusement, le fait de n'utiliser que la langue ne résout pas en soi le problème, et on peut faire la bonne technique tout en étant un peu faux. Sauf que, s'il n'y a que la position de la langue qui compte, alors il suffit de positionner le piston au bon endroit, ce qui est relativement simple. S'il faut positionner plusieurs parties du corps et les coordonner ensemble pour atteindre la note juste, le problème devient insoluble, ceci expliquant cela.

- problème d'attaque & de tenue de note : impossible d'attaquer systématiquement les notes avec la langue, et donc d'avoir une articulation nette. Et c'est assez difficile de tenir un joli Fa# ou un La bien droit, de l'attaque à la conclusion, en ayant toute une partie du visage mobilisée dans un équilibre instable.

- gestion d'une multitude de techniques : chaque note va probablement se jouer différemment des autres, en activant plusieurs paramètres physiologiques. Résultat : vous devrez gérer quasiment une technique spécifique pour chaque note. Bon courage ! Et puis certaines techniques ne passeront pas correctement, voire pas du tout, notamment les overblows.

- problème rythmique : c'est peut-être le pire problème, et celui dont les joueurs ont le moins conscience. Il est impossible de sortir un phrasé fluide si vous devez changer de position de langue, de mâchoire et de gorge, à chaque note que vous jouez. Ce n'est pas une opération difficile, elle est juste impossible ! Et si vous n'êtes pas fluide, et que les articulations de notes changent à chaque fois, certaines lisibles et d'autres pas, ne rêvez pas : vous vous êtes forcément décalé rythmiquement !

 

Au passage, ceux qui préfèrent penser que tout ça n'est pas tellement problématique quand on joue du blues peuvent changer tout de suite de blog. Ou réécouter les CD de Milteau, et Greg, pour ne citer qu'eux, que vous aurez du mal à prendre en défaut sur la justesse des altés, ou le placement rythmique.

 

En fait, rien qu'à l'écoute d'un joueur, on est capable de dire s'il utilise surtout la langue, voire exclusivement la langue, ou s'il utilise plusieurs parties de son corps pour faire les altés.

Evidemment, ça a quelque chose de très jouissif et de très valorisant d'avoir l'impression d'être physiquement en connexion totale avec son instrument, quand tout le corps est mobilisé pour sortir une note. Mais musicalement, on est vite, très vite, à la rue.

Je vous rassure, sentir qu'on a le contrôle sur l'instrument est tout aussi jouissif ...

 

Exactement les mêmes problèmes vont se poser sur les overblows (normal, c'est la même technique !), dans une moindre mesure puisque dans la plupart des cas, on ne visera qu'1/2 ton de plus par case.

Notez au passage que si vous ne faites pas les altés uniquement avec la langue, les overblows vont être vraiment compliqués à gérer, voire ne sortiront pas du tout !

Quand vous entendez un joueur dont les overblows crissent, vous pouvez être sûr qu'il ne déclenche pas uniquement avec la langue.

 

Si vous voulez corriger vos défauts, je ne peux que vous proposer soit de vous atteler très fortement à la tâche, accordeur en mains, et miroir devant le visage, en gardant bien en tête que seule la langue doit entrer en action, soit de participer à nos stages, ou encore de prendre des cours avec des profs qui enseignent spécifiquement les mouvements et les positions de langue nécessaires pour chaque note (à ce sujet, je vous renvoie également à l'excellente méthode "L'harmonica en vidéo", de Sébastien Charlier, qui détaille ça très bien, et très succinctement).

 

Et si vous voulez juste vous entraîner, voici 2 petits exos infernaux, à faire lentement, d'abord avec l'accordeur, puis avec l'accordeur et le métronome.

En fait, le premier est assez simple (de manière parfaitement juste bien entendu !), s'il n'y a que la langue qui entre en jeu, car chaque série utilise une position unique de langue, ou presque. Mais il devient bien plus complexe si ce n'est pas le cas.

 

Je vous dis tout ça en toute humilité, prenant aussi de mon temps régulièrement pour revoir mes altérations, leur justesse, leur attaque, leur fluidité dans les phrasés, etc.

 

Amusez-vous bien !

Et suivez les conseils de tonton Jersi, ceux-là particulièrement, vous gagnerez énormément de temps !

 

Exercices d'altérations

Commenter cet article

Kalav 21/05/2015 10:45

Merci bcp pour ton message, cela motive enormement a continuer a travailler. Encore merci

kalav 20/05/2015 20:50

Re, j ai vu pas mal de video, mais beaucoup semble utiliser le larynx et / ou la machoire. Perso j ai plus de faciliter qu en utilisant simplement la langue. Cela demande pas mal de boulot. Si je fait simple ma pointe de langue remonte, difficile de ressentir la langue. Mais je persevere

JersiMuse 21/05/2015 09:53

Tout à fait, beaucoup de joueurs utilisent un peu tout, et pas seulement la langue.
Ils font comme ça parce que c'est effectivement plus simple dans un premier temps. La raison est que la langue est un muscle que l'on ne sollicite pas tant que ça. Tant qu'elle n'est pas suffisamment forte et souple, il est plus facile d'utiliser la gorge. Mais tant qu'on utilise la gorge, on ne peut pas muscler la langue, et on se retrouve dans les travers cités ci-dessus.
Si ça peut aider à déclencher, ne serait-ce que pour entendre la note que tu veux atteindre, pourquoi pas utiliser ponctuellement la gorge, mais garde bien en tête que c'est un défaut qu'il faut corriger avec le temps, en musclant suffisamment la langue.
Si ça peut te rassurer, ça vient quand même assez vite, au bout de quelques semaines pour quelqu'un qui pratique régulièrement (je vois avec mes élèves). C'est-à-dire pas plus long qu'avec la gorge en fait, et on joue plus juste dès le départ. Ca demande juste un peu plus de rigueur au début, le temps de muscler la langue.
Bonne persévérance ! :-)

kalav 17/05/2015 13:28

Salutations, super site.
Je debute mais je pratique chaque jours, par contre sur les alterations comment savoir si c'est un travail de la langue et non de la gorge ? Est ce un signe que la gorge n'est pas utilise si elle est detendu. Merci à vous

kalav 18/05/2015 22:57

Merci bcp pour la réponse.

JersiMuse 18/05/2015 09:47

Merci Kalav !
Oui, c'est bon signe si la gorge est totalement détendue, et si tu sens qu'elle ne bouge pas autrement que par réaction au mouvement de la langue.
Autre indice : ta mâchoire ne doit pas bouger. Notamment, le menton ne doit pas se baisser. S'il se baisse, c'est que tu utilises en partie la gorge pour avoir l'altération. S'il ne se baisse pas, c'est un excellent signe.
Bonnes découvertes harmonicales !

Richard31 24/01/2015 07:23

Merci pour cette piqûre de rappel! Je crois que je me reconnais bien ici malgré mon niveau débutant...

JersiMuse 26/01/2015 10:45

Tant mieux Richard ! Puisque beaucoup se reconnaîtront malgré leur niveau avancé ! C'est une chance de pouvoir s'attaquer à cette problématique très tôt. Crois-en l'expérience de quelqu'un qui a beaucoup travaillé pour corriger ses défauts ancrés depuis des années.
J'ai un élève qui m'a dit la dernière fois : "j'apprends plus vite que toi !" ("et bientôt je t'explose", a-t-il eu l'outrecuidance de rajouter !).
Et c'est vrai, forcément ! et tant mieux !

Musashi 23/01/2015 19:48

Très bon article Jersi !
J'ai failli faire un topic sur diato cette semaine à ce sujet vu les problèmes que je rencontre sur les alté du 2 et 3 depuis 3/4 mois.
Je l'ai pas fait car à par pleurnicher, ça n'aurai pas changé grand chose >_>

J'ai à peu près chopé le coup pour les 2', 2", 3" et 3"' . Le plus compliqué étant de ne pas décaler la mâchoire vers l'avant inconsciemment en retroussant les lèvres pour que l'harmo ne s’échappe pas, en tout cas quand je me servais encore trop de la partie médium avant / du bout de la langue. Ce qui est encore le cas pour le Bb, je reviens la dessus juste après.

Je ne suis pas encore assez précis sur les 2',2",3" et 3"', loin de là, mais j'ai pigé le truc.

C'est d'ailleurs assez étonnant car je peux sortir le 2' de deux manières différentes, l'une correctement avec un timbre rond en utilisant la partie médium arrière de la langue. Ce qui permet de garder l'avant de la langue pour les attaques. Je manque encore de contrôle et j'ai dû mal à immobiliser la partie arrière pendant que la partie avant fait l'attaque. Perte de justesse, timbre qui dérape, ect...
L'autre avec un timbre sec, proche du chuintement d'une mouche. Le hic, c'est que cette mauvaise position pour le F# est la seule position sur laquelle j'arrive à sortir le Bb/3' en étant juste sans problème et le timbre m'est/ est insupportable.
Ca reste troublant, faire F#, Bb sans changer de position et et F# A également, le tout avec des timbres si différent (et l'un assez désagréable, même si l'accordeur est juste et que le chat* ne dit rien, ça reste perturbant)

En ne bougeant que la langue, je suis 1/4 de ton trop bas quand je fait un Bb sans passer par une autre note du trou 3 et 1/4 de tons trop haut quand je viens du La.
Du coup, pas moyen de sortir un Bb correctement à volonté et j'ai déjà passer quelques dizaines d'heures sur la question. Je sens que ça viens car rien qu'aujourd'hui, je vois mon accordeur se rapprocher d'un Bb mais ça reste frustrant.
99/100, en voulant sortir un Bb "comme il faut" en bossant une phrase, je me retrouve avec un A pas très juste.

En tout cas, pas de problème sur la première ligne de ton exos, c'est plutôt cool. Encore que... tu laisse entendre que le 4' s’obtient exactement comme un 2' et un 3", c'est bien le cas ?
Car vu que le 4' s’obtient comme un 4°/5°/6°, ça veux dire qu'il y a encore pas mal de boulot vu que j'en suis loin :s

*quand le chat n'hurle plus à la mort, c'est bon signe.

JersiMuse 26/01/2015 14:10

Attention, je ne dis pas qu'il faut faire le 3' comme le 5'. De toutes façons, on les enchaîne rarement tous les deux ... perso, c'est pas ce que je fais je pense. Je dois avoir une position un peu différente pour chaque. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Je te dirai dans 5 ans ;-) ou tu me diras dans 2 ans ;-)
Ca me paraît plus intéressant de rapprocher le 5' du 5° d'ailleurs.
Et là encore, perso je ne joue quasi jamais le 5°. Je me démerde pour enchaîner avec le +6 comme je peux.
Donc juste garder en tête que j'essaye de ne parler que de ce que je sais, mais qu'il y a des choses que je continue de découvrir jour après jour (c'est comme ça que j'en suis arrivé à ce post d'ailleurs).
Clairement, si tu veux rester en place et juste, il faut optimiser, y'a pas le choix.
Le 2ème exo en est l'illustration parfaite. Je suis certain que beaucoup arriveront à faire l'exo en place mais pas juste, ou juste mais pas en place (déjà plus rare !), mais en place et juste, alors là, je serais curieux de savoir combien y arrivent. Et je suis certain que ce n'est pas une question de niveau, mais de méthode d'apprentissage.
Au stage sur les overblows, c'était rigolo, y'avais 2 joueurs parfaitement justes et tous les autres faux. Sur les faux, 3/4 étaient franchement expérimentés. Sur les 2 justes, 1 était expérimenté, et l'autre moins (3 ans d'instrument je crois). Sur les faux, 100% utilisaient la gorge, certains utilisaient gorge+langue+mâchoire+abdomen+toutcequ'ilspouvaient. Sur les 2 justes, 100% utilisaient uniquement la langue. CQFD :-)

Musashi 26/01/2015 13:51

L'idée de LA position de langue pour les gouverner toute (je m'emballe ?) viens effectivement d'une vielle remarque effectué par Seb sur harmonica life à propos des over et de l'ergonomie de l'instrument.
Une remarque qui m'a longuement fait me gratter la tête, vu que pendant longtemps, je n'obtenais aucun de mes over (ni alté, mais chut) de la même manière. Depuis, c'est un peu plus homogné mais toujours pas assez. Je me retrouve à la rue sur la justesse ou le rythme dès qu'il s'agit d'en enchaîner quelques un et ce n'est toujours pas ça dès qu'il s'agit de sortir et surtout tenir n'importe quel alté en étant juste d'entré de jeu/en début de séance. Il me faut encore quelques minutes d'échauffements pour ne pas être à +/5 ou 10 cents sur des alté que je suis censé savoir faire et que j'arrive à tenir sans que mon accordeur passe dans le rouge pendant de longue seconde après avoir fait quelque exercice pour délier la langue.
Cette obligation de m'échauffer doit aussi venir du fait que je n'ai jamais été satisfait de mes alté et je n'ai jamais considéré que je pouvais arrêter de les bosser, du coup la mémoire musculaire n'a jamais eu trop le temps de s'installer (et les mauvaises habitudes de tenir... les bonnes non plus et c'est déjà plus ennuyeux)
En fin j’espère, car j'aimerais bien être capable de me dire "ça c'est un Bb" sans avoir l'instrument en bouche avec certitude.

D'ailleurs, faudrait que je ressorte mon carnet de notes, ça doit être à la première page de celui ci et ce que j'avais noté ne correspond pas à ce que je faisais. C'est aussi pour ça que je continue à bosser. Non pas pour arriver à un résultat identique mais à un résultat aussi satisfaisant. Au final, ça se rapproche à peu près de ce qu'avais énuméré Seb, faudrait que je vérifié, ça fait vraiment longtemps que je ne l'ai pas regardé.
Depuis, c'est vrai que je garde une oreille ouverte dès que la discussion est abordé, qu'un jouer dit "je joue tel out tel note comme tel note" histoire de voir ce qui peux m'être utile, n'étant pas sur de jouer "comme il faut" chaque note.
Et dès qu'il s'agit de sortir une phrase, vu que la justesse et le rythme c'est pas ça (et le timbre, parlons en du timbre), c'est plus un doute mais une certitude.

Ce que tu dis sur le 3' et le 5' m’intéresse, car quand j'obtiens un 3' "clean" c'est plutôt un 5°° que je fais. Et 5' plutôt comme un 5°. Enfin je crois, je ne peux pas vérifier. Et c'est tout nouveau pour moi, j'ai encore des corrections à faire.

D'ailleurs, puisque tu parles de phrasé et non plus d'obtentions de notes, ton post m'a vraiment ouverts les yeux, plutôt les mandibules, sur l'importance de ne pas bouger d'un iota la mâchoire. Je me rends compte depuis quelques jours à quel point je peux avancer ou reculer celle ci en fonctions des enchaînements d'altération et à quel points ces mouvements peuvent varier selon si c'est une monté dans les aiguës ou descente dans les graves.

C'est en flippant. C'est aussi quelque part assez rassurant, car c'est peut-être la clé qu'il me manquait pour faire des progrès notable et arrêter d'avancer à bond de puces unijambiste.

PS: et tes 10' / 10", tu dirais que tu les obtiens comme quel notes ?
PPS: je crois que je vais placer cet article dans mon "top 3" des articles du net qu'il faut avoir lu quand on fait de l'harmo.

JersiMuse 26/01/2015 10:38

La désole, j'étais effectivement en désertion tout le week-end. J'ai posté mon article, et je me suis barré, lâche que je suis ! :-)
Amusantes tes remarques. T'as trouvé tout ça en cherchant tout seul ou t'as discuté avec Seb Charlier ?
Tu as compris l'essentiel : la langue se meut dans différents sens, donc tu peux trouver des positions différentes pour obtenir une même note. Du coup, tu peux chercher ce qui te paraît optimum. Tu as raison également, différentes positions peuvent donner un même pitch mais parfois un rendu différent.
Pour le 3', j'ai pas essayé avec le 7° mais a priori, oui, je pense que ça devrait fonctionner. Tu peux aussi trouver une position identique entre 3' et 5' si t'es en Lydien.
Je dois dire que je n'ai pas retravaillé cette alté, je l'ai eu "naturellement" assez vite, et elle ne m'a jamais posé de problème, ni dans sa réalisation, ni dans son enchaînement avec d'autres notes. C'est dans la fluidité des phrasés que je me suis remis en question sur les autres altés, notamment 2'', 3'', 3''' et 4'. Parce que là, quand ça déroule et qu'on doit les enchaîner entre eux, on s'aperçoit vite que soit on est à la rue rythmiquement, soit on est à la rue en terme de justesse. Et pour pouvoir concilier les 2, il faut trouver l'optimum.

Musashi 25/01/2015 12:14

Je me réponds à moi même mais vu que le patron a déserté les lieux...

Je crois que j'ai enfin chopé le coup pour avoir un 3' correct. Il suffit de reprendre la position du 5°° et du 7° !
En tout cas, je réalise seulement maintenant que je sors toutes ces notes de la même manière. En espérant que ce soit la bonne ;>_>

Nallet louis 23/01/2015 17:26

Ouaouh! l'exercice qui tue ! Constat que mon harmo plaque Seydel n'est pas tout à fait juste sur les notes sans altérations. Faut il les régler? Mon do (4) est à +20 sur mon Korg. Est-ce grave doctor??

JersiMuse 26/01/2015 10:42

@Thierry : Merci Thierry !!!

JersiMuse 26/01/2015 10:41

@Louis : Ah, la question du réglage mériterait plusieurs articles à elle toute seule. En plus, je suis pas fana du sujet, même s'il est important, et très intéressant. Au passage, si quelqu'un se sent la connaissance et la patience de faire des articles sur le sujet, je suis preneur :-)
Bref, pour répondre aussi succinctement que possible à ta question (avec retard, je m'en excuse), tout dépend des autres notes. Si toutes tes autres notes sont à +0, alors effectivement, ton Do est un peu haut. Rien de très grave, mais ça vaudrait le coup de le descendre à 0 aussi. Si tes autres notes sont réglées différemment, alors là, ça dépend du réglage, mais si elles sont toutes sous les +20, de toutes façons, ça coûte pas grand chose de le descendre un peu quand même.
Bon travail sur l'exercice !!

Thierry 23/01/2015 18:30

Bien bel Article traité à sa juste valeur !

Jérôme, tu vas finir rédac' en chef du journal...tes articles sont vraiment de mieux en mieux ficelés. Vraiment bien !