The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

J'ai déjà probablement utilisé le mot "cadence" sur TheOverblowers.

Il peut avoir plusieurs significations en musique. La très grande majorité du temps, je l'emploie tout simplement pour parler d'une suite d'accords.

 

Quand vous jouez un morceau accompagné d'autres musiciens, le groupe joue plusieurs accords. Le guitariste fait des cling et des clang, le pianiste des bling et des blang, et la basse suit tout ça avec des poum poum.

Or ces accords (les cling et les clang donc) ne sont évidemment pas le fruit du hasard. Ils suivent une logique harmonique.

Dans un morceau, il peut y avoir plusieurs passages différents. On peut passer d'une idée harmonique à une autre, en passant d'une série d'accords à une autre. Evidemment, cela se fait selon des règles bien précises.

C'est le boulot du compositeur d'abord (qui prévoit en général la série d'accords qui va accompagner sa mélodie), puis du guitariste ou du pianiste qui vous accompagne. Mais il est évident que plus vous comprendrez ce qu'il se passe harmoniquement, et plus votre improvisation sera pertinente.

Inversement, ne pas comprendre pourrait vous diriger droit dans le mur, pour peu que le morceau ait une ou deux subtilités à intégrer. Parfois l'oreille permet de se sortir de situations périlleuses, et parfois pas ...

Comprendre les séries d'accords présentes dans un morceau devient donc aussi votre boulot en tant que soliste.

Analyser une grille harmonique revient souvent à repérer des séries d'accords types, que l'on connaît déjà, sur lesquelles on s'est déjà entraîné, et sur lesquelles on sait improviser (alors qu'on aurait peut-être eu plus de mal à aborder le morceau dans son intégralité, sans le fractionner préalablement en séries d'accords).

C'est un peu comme en maths : à partir d'un problème long et complexe, on crée plusieurs sous-problèmes plus simples à résoudre.

Ce sont chacune de ces séries que nous nommerons "cadence".

Une fois qu'on aura repéré toutes les cadences d'un morceau, on saura alors exactement ce qu'il se passe harmoniquement. Il restera à appliquer les gammes qui correspondent à ces harmonies pour entraîner l'oreille, et faire le lien cognitif avec l'instrument.

Enfin, une fois ce travail amont réalisé, on maîtrisera bien mieux l'harmonie générale du morceau, donc l'improvisation, et l'on pourra laisser libre cours à son imagination, et développer son langage musical en fonction de ce que l'on désirera exprimer.

 

En un mot comme un mille, une cadence est donc une série d'accords.

 

Tout cela peut paraître long et compliqué.

Compliqué, il n'en est rien. Il faut juste prendre un peu de temps, et y aller petit à petit. Long ? Si vous voulez jouer demain matin un solo sur Donna Lee qui soit à la hauteur du thème, euh ... oui, ça risque d'être un peu plus long et compliqué que ça ... mais si votre ambition est de vous amuser et de continuer à progresser, alors là, c'est tout de suite et maintenant, et c'est très simple à faire !

On en reparle bientôt ...

Commenter cet article