Publié par The Overblowers

Troisième et dernière partie, même si nous reviendrons sur cette mystérieuse énigme qu'est la tonalité.

En fait, pas si mystérieuse que ça. C'est bête à dire, mais plus on connaît ses gammes, et moins on se pose de questions de tonalité (car alors c'est l'oreille qui dirige l'instrument, et non l'instrument qui dicte ses lois en fonction de son ergonomie, vaste sujet ...).

 

Bref, on a vu les armures à bémols, celles à dièses, on se pose maintenant la question suivante :

Quelle est la tonalité d'un morceau où il n'y a aucune altération à l'armure ?

 

Sérieusement ??? Qui pose cette question ?? non mais ça va pas la tête ?

 

S'il n'y a pas d'altération à l'armure, c'est que l'on cherche une gamme sans altération.

C'est donc la gamme majeure où toutes les notes sont naturelles, à savoir Do Majeur :

Do Ré Mi Fa Sol La Si Do

 

et voilou, c'est réglé !

Ca c'est un article comme je les aime.

 

Bon week-end à tous !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

yann 14/09/2013 19:58

wow! efficace le type!!!!

JersiMuse 14/09/2013 20:05

:-)