Publié par The Overblowers

8 ans que ce blog existe, et le nombre de fois où j'ai parlé des positions doit se compter sur les doigts d'une main d'un lépreux qui vient de jouer de la guitare Flamenca.

Qu'est-ce qu'une position ?

Au fil des ans, le concept de position a pas mal évolué, et ce terme regroupe finalement des choses très différentes les unes des autres, selon qui en parle.

Voici un résumé de la situation à date, je ne doute pas que ça va continuer à évoluer.

==============================

Il y a à peu près autant de façons d'imaginer l'instrument qu'il y a d'harmonicistes.
Mais 3 grandes tendances se dégagent.

1. Ceux, dont je fais partie, qui pensent non pas en terme de position numérotée mais de tonalité et de gamme.


2. Ceux pour qui les positions représentent une façon de jouer, avec une esthétique particulière pour chaque position car pour eux chaque position représente presque plus un ensemble de phrasés qu'une tonalité.
C'est le canal historique des positions si je puis dire, une façon très empirique, et assez efficace il faut dire, d'aborder l'instrument.
De fait, dans ce cas la plupart des positions sous tendent a minima l'aspect majeur / mineur. J'ai vu un article de Greg Zlap dernièrement où il recommande de jouer The Thrill is Gone, morceau mineur, dans une position mineure, "pourquoi pas la 3ème".
Donc pour lui, la 3ème position est forcément mineure.
En fait, le nom donné à la position n'a que peu à voir avec une tonalité, c'est plutôt une façon de nommer un ensemble. Ensemble composé de phrasés, d'effets, de thèmes, etc.
C'est probablement la notion la plus difficile à comprendre, parce que la plus empirique.


3. Ceux qui numérotent les positions en fonction de la tonique uniquement, et ne pré supposent donc pas de l'aspect majeur / mineur et encore moins des modes utilisés.

 

Pour les premiers, la position numérotée n'existe pas. Perso, je ne joue pas en 2nde position mais je joue en G Majeur ou en G mineur (aeolien, dorien, mineur harmonique, mineur mélodique, etc), ou en G diminué ou etc.
Bref, je nomme la tonalité et le ou les modes que je vais utiliser, jamais un numéro qui ne m'indique rien.

 

Pour la 2nde catégorie, c'est la gamme, d'une certaine manière, qui n'existe pas.
Ils ne jouent pas avec tel ou tel mode dans la majorité des cas, mais avec un ensemble de phrases (pour schématiser).


Pour la 3ème catégorie, c'est plus compliqué.
Pour eux, le numéro de position ne suffit pas à décrire ce que l'on joue. Il ne se réfère ni à une gamme ou un mode, ni à une façon de jouer. Pour faire le distingo avec la 2nde catégorie, il va forcément falloir nommer les choses, et compléter l'information (sinon, on se retrouve de fait à jouer d'une certaine manière dans une certaine tonalité, ce qui revient à la 2nde catégorie). Si on veut sortir de la 2nde catégorie, c'est à dire d'un ensemble de phrasés, et travailler un mode en particulier par exemple, il va falloir nommer ce mode.
Mais si on se retrouve à parler de 2ème position majeure, 2ème position mineure harmonique, 2ème position dorienne, 2ème position aeolienne, 2ème position diminuée etc, alors la numérotation de la position ne sert à rien d'autre qu'à renommer la note. On l'appelle 1 au lieu de Do, 2 au lieu de Sol, 3 au lieu de Ré, aussi bien qu'on aurait pu l'appeler Arthur, Félix ou Eglantine. Ca peut paraître plus simple dans un premier temps si on n'a pas l'habitude des notes et de leurs noms, pourquoi pas. 
Mais ne vaut-il pas mieux soit apprendre les bases dès le départ (ce qu'est une note, une gamme, un mode, un accord), soit opter définitivement pour le côté très empirique des positions "à l'ancienne" ?
C'est un peu comme si vous aviez à apprendre une liste de 12 entités, en vue de les combiner entre elles (des légumes par exemple, des rois de France, des élèves dans une classe, etc), et que vous décidiez de commencer par les numéroter parce que ça vous paraît plus rapide que d'apprendre leurs noms. Bon courage pour la suite ! 


Bref, je vous conseille plutôt la 1ère méthode, éventuellement la 2nde si vous ne voulez pas entendre parler de théorie musicale, mais pas la 3ème, qui consiste pour moi à vouloir faire rentrer des ronds dans des carrés. Ou alors ponctuellement, si cela vous donne l'impression de faciliter un passage de la 2nde méthode à la 1ère (il n'est pas interdit d'évoluer dans ses choix !).


Sur ce, je vous laisse, je vais préparer une soupe de 2, 5, 12 et 4 pour mes enfants, 3 et 8 😃

======================================

 

Lecture conseillée pour ceux qui veulent s'initier à la théorie musicale : Les Bases Harmoniques, de Sébastien Charlier, collection Les Cahiers de l'Harmonica

Lecture conseillée pour ceux qui veulent aller plus loin : Precious Box, de Sébastien Charlier

 

Photo : (c) Laurent Vigouroux (Réglages de l'Harmonica Diatonique, de bibi fricotin, collection Les Cahiers de l'Harmonica).

Les positions à l'harmonica - qu'est-ce qu'une position ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Hamm 21/05/2021 08:20

J'ai lu vos articles, je suis d'accord avec vous. logiquement on joue des gammes soient majeures ou mineures les positions ne veulent rien dire.
Exemple : sur un harmonica en Do, on joue en do M / en sol M / Fa M ou en La m / Mi m / Ré m.
On peu également jouer les gammes : harmoniques, mélodiques, blues, et les Modes.
Cordialement.

Gilbert 14/03/2021 11:12

Bonjour, je viens de lire votre article, votre démonstration s'applique-t-elle à toutes les tonalités diatoniques ou seulement au C en l'occurrence ? Alors comment s'y retrouver avec les autres ?
Merci

The Overblowers 15/03/2021 09:28

Bonjour,
oui, ça s'applique à toutes les tonalités.
Pour les autres tonalités que C, il y a plusieurs possibilités pour les aborder.
En ce qui me concerne, je fais comme les instrumentistes qui ont plusieurs tonalités d'instrument (saxophonistes par exemple) : je réfléchis tous mes instruments comme s'ils étaient en Do.
Un peu long à expliquer sur un commentaire, j'essaierai de penser à faire un post sur le sujet.
Bonne journée.

Maxime 01/02/2021 14:42

Merci, c'est très instructif; Et de plus tenter de faire rentrer des ronds dans des carrés, ce n'est pas très spontané.

Jerome Peyrelevade 01/02/2021 17:34

normalement, passé un certain âge, en effet ... :D

Patrice 01/02/2021 12:52

Perso je connais les oreilles :) et le son des trous... après il parait qu'il faut pratiquer ;) ... Le kamasutra de l'harmonica ça m'est bien étranger ;)...

Jerome Peyrelevade 01/02/2021 17:33

c'est l'idéal !!! si on pouvait tout jouer d'oreille tout le temps ... bon, tant qu'on y est, autant demander que ce soit le cas dès la naissance sans avoir jamais à travailler, comme ça c'est réglé :D