The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Laurent Siguret :

"C'est vraiment l'harmonica ultime.

Le précédent avait déjà marqué des points sur la jouabilité mais là, je n'ai jamais pu obtenir des overnotes aussi facilement. Le 7° qui a une si mauvaise réputation pour qui décide de s'aventurer sur le chemin des overnotes, passe avec une aisance déconcertante. En sortie de boîte, avec un pré-réglage de Jean-Noël, le Mr technique de l'équipe si j'ai bien compris, j'ai pu passer toutes les overnotes, même les 2 et 3 que je n'utilise habituellement pas. Après l'avoir réglé minutieusement selon mes habitudes de jeu, les doubles et les triples overnotes sortent sur la plupart des trous. Je ne les utilise que rarement, mais je me suis aperçu que lorsque j'arrive à obtenir des multi-overnotes, cela veut dire que l'overnotes simple arrive très facilement. Je suis vraiment enthousiaste car c'est un fabricant Français qui est à l'origine d'une telle innovation. Un peu de cocorico fait du bien au moral. Le jeu  des overnotes est à mon avis devenu la règle pour tout harmoniciste qui ambitionne de développer un jeu riche. De plus, toujours soucieux d'apporter davantage de confort de jeu, ils font des recherches pour proposer un accordage correspondant au maximum de joueurs. 
Bon, j'arrête là car je pourrais écrire des pages. Encore bravo à Jérôme Peyrelevade et Jean-Noël Kulichenski pour leur travail et leur persévérance. 
Et en plus, il a une belle gueule."

 

Cédric Deschamps :

" L'ARKIA Signature est d'une jouabilité hors du commun ! Bravo !!!

Ce modèle est tout bonnement épatant. Déjà le modèle Origin méritait bien ce qualificatif mais là, le son évolue encore très légèrement grâce aux lamelles de chez Hohner et au nouveau design interne du sommier si j’ai bien compris qui optimise les flux d’airs !

Vous voulez jouer du blues en seconde position et atteindre aisément les +6° et -7° si plaisantes à l’oreille ?

Vous souhaitez jouer un +4° et vous laisser glisser vers un +4°° juste pour le plaisir sans entendre ‘Tziiing’ une fois arrivé au +4°° ?

Vous espérez jouer un jour avec quelques décennies d’avance et avant votre 90e anniversaire l’album On the Edge of Time par la personne dont le nom apparaît sur le modèle Signature ?

Foncez vers ARKIA.

(Vous osez envisager de jouer un morceau de Allan Holdworth ? Réincarnez vous en Sébastien Charlier 😝 Ce modèle n’y pourra rien !)

Et le son est vraiment très bon, je ne sais pas si ce sont les nouvelles lamelles Crossover qui font ça mais je trouve les overs et bends encore plus agréables et malléables ainsi qu’un son plus chaleureux qui se rapproche d’un sommier bois.

J’aime toujours autant la couleur des capots (métal sombre).

Voilà un bel ouvrage made in France et un ratio qualité-prix inégalé qui va certainement faciliter la vie des harmonicistes qui veulent créer et improviser sans limites (autres que celle qui fait que ça reste bien un harmonica ‘diatonique’ 10 trous). "

 

Louis Leblond :

C'est une petite bombe.

Depuis mes Brodur je ne suis normalement plus un fanatique des capots métalliques, mais là il est plaisant en bouche et en main quand on joue. Le régleur doit avoir un jeu proche du mien parce que le jeu est directement valable sur les 3 octaves, note spéciale pour le trou 1 qui rend l'over tellement facile. J'avais quasiment mis la note maximale aux précédents prototypes relativement à la gamme ciblée et aux objectifs que s'étaient fixés ARKIA. Celui-là avec ses lamelles Hohner et son design encore plus maîtrisé voit son prix justifié et en fait un outil solide pour un jeu précis chromatique dans toutes les octaves.

Et en plus il est stylé."

 

Robert Kimtia :

"Je n'ai jamais pu obtenir des overnotes aussi facilement. Merci !"