Publié par The Overblowers

Moi qui n'écoute plus tellement de Blues et dérivés directs, je suis reconnaissant aux harmonicistes qui continuent de faire évoluer cette musique avec l'adjonction de nouvelles notes, donc de nouveaux phrasés (les intégristes n'auront pas de quoi crier au scandale non plus hein, la plupart du temps ce sont les mêmes notes une octave plus haut), car ils me donnent l'occasion d'en réécouter et de retrouver un peu de ce plaisir simple et instinctif que j'avais éprouvé à mes premières écoutes des bluesmen du XXème.

Chapeau à Alain, dont certains phrasés sont quand même wouah !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Charlie 22/11/2017 21:23

Nothing but the blues! Merci :-)