The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

James Cotton s'est éteint aujourd'hui. Comme beaucoup d'harmonicistes, j'ai épuisé mes platines vinyle et CD à écouter et réécouter ses albums.

Le premier que j'ai acheté est un Live. Je ne connaissais pas cet artiste, mais je m'étais procuré cet album parce que j'étais fan de Matt Murphy (annoncé en guest). Pas déçu, je crois que j'ai décortiqué absolument chacune de ses interventions (et sur un vinyle, j'vous assure, il fallait de la patience !).

Sans doute par une nostalgie bien légitime quand on s'aperçoit qu'on est un vieux croulant qui a dépassé la trentaine, je suis allé le voir en concert il y a quelques années (enfin, un peu plus que ça, ok ok, j'avoue). Je dois dire que les conditions n'étaient pas top, lui non plus n'avait plus trop la forme de sa jeunesse, et c'était assez décevant. J'ai surtout regretté de ne pas l'avoir vu plus tôt, et de le voir dans ce genre d'usine à touristes mélomanes que sont devenus le Village Vinguard ou le Blue Note.

J'ai jeté mes vinyles il y a bien longtemps, je ne joue plus de Blues depuis à peu près autant d'années, ma platine n'a pas fait tourné un de ces CD (que j'ai pourtant en fort grand nombre, avec quelques pépites au milieu, j'vous assure !) depuis au moins l'avant-avant-avant dernier déménagement ... mais ce soir j'avais envie de ce Live. Malheureusement, je ne l'ai pas trouvé sur illoutilloube, alors à la place je fais tourner ce High Compression groovy à souhait, et sans doute plus connu.

Et vous, quel album de James Cotton restera dans votre mémoire ?

James Cotton 1935 - 2017

Commenter cet article