The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Le sémillant Harmonica Vaudeville nous parle de l'accordage "juste" ou "tempéré".

Kezako ?

Comme on a déjà vu, une note est un son à une certaine fréquence. Si on bouge très peu cette fréquence, vraiment très peu, on garde la même note. Elle sera un tout petit peu plus grave ou un tout petit peu plus aigue, mais ce sera la même note. On parle ici d'une toute petite variation hein, parce que si la variation est trop grande, bin la note devient fausse, forcément, voire on obtient une autre note.

Dans le cas d'un réglage tempéré de l'instrument, on va régler toutes les notes exactement de la même manière par rapport à une fréquence de référence.

Dans le cas d'un réglage juste, on va choisir sur certaines notes de les régler un méga chouilla plus grave ou plus aigu qu'elles ne seraient si on était en réglage tempéré. Pourquoi ? Pour une raison qu'il est un peu compliqué d'expliquer en quelques mots, on estime que le jeu en accords sera un peu plus valorisant dans ce cas.

Au final, je suis d'accord avec Benjamin Tremblay : globalement, on s'en fout !

Si vous débutez, franchement, c'est le cadet de vos soucis.

Si vous êtes plus avancé et que vous n'entendez pas la différence, bin, de fait, pareil.

Si vous êtes avancé et que vous entendez la différence, vous savez qu'elle est assez minime, et qu'en plus il faudrait déjà bosser sur la justesse de vos notes, notamment altérées, avant de vous demander s'il ne vous manque pas un coda ici ou là sur les notes naturelles.

Si vous êtes avancé, que vous entendez la différence, que vous jouez autrement que dans une seule tonalité et que vous êtes sensible à la justesse de vos notes (ça fait déjà pas mal d'hypothèses), bin de toutes façons y'a pas des masses d'accords possibles, voire extrêmement peu quand on mélange les tona (enfin, sauf pour les pros de l'Air Block !), donc l'accordage tempéré est dans ce cas de loin le plus optimal. Du coup vous n'avez pas trop le choix : c'est forcément du tempéré qu'il vous faut si vous voulez zebesteucordingtouillournidz.

Conclusion : si vous êtes débutant, on s'en fout. Si vous n'êtes pas débutant bin on s'en fout aussi : zavez qu'à prendre du tempéré et pis c'est tout !

Et si vous préférez tel ou tel harmo pour d'autres raisons que son accordage, bin pareil : on s'en fout, faites-vous plaisir ! Et pis rien ne vous empêchera de l'accorder en tempéré lorsque vous en aurez l'envie ou en ressentirez le besoin.

Pour ce qui des harmos du marché, Hohner propose le Golden Melody en accordage tempéré. Je crois bien que les autres dans l'immense majorité sont en accordage juste.

Commenter cet article

Benjamin Tremblay Carpentier 15/03/2017 19:57

Il y a un dicton qui dit qu'un guitariste passe la moitié de sa vie à s'accorder...et l'autre à jouer faux! ;p
Je me demande quel dicton on pourrait trouver pour les harmonicistes?

Je suis aussi vraiment d'accord avec ta vision du choix d'harmonica Jérôme! Je suis tes publication et j'adore! J'espère qu'un jour on prendra une bière ou un café en face à face!

Jérôme Peyrelevade 15/03/2017 20:02

ah ah ! j'adore ce dicton !
Yep, j'espère aussi. Même à distance on peut pas prendre une bière en face à face : je suis face à la méditerranée, et non à l'océan atlantique.
Alors ça attendra que l'un de nous deux bouge :-)
Bonne journée Môssieur Tremblay !

Yves 15/03/2017 17:58

La conclusion est excellente :-)

Jérôme Peyrelevade 15/03/2017 20:03

:-)
Sympa ton blog ! j'irai jeter un oeil plus en avant.