The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Vot' copain Polo, guitariste inspiré, se ramène à la maison avec une partoche. Déjà, c'est louche moi j'dis. Un musicien qui a besoin d'écrire la musique pour la jouer, il entend pas ou quoi ? Hem en même temps, Polo il assure grave sa race, il doit bien y avoir une raison au fait qu'il utilise des bouts de papier pour écrire la musique dessus.

Bref, il vous siffle une bière, puis la mélodie, c'est cool, sympa, bien vu. Il vous joue la rythmique, ça assure. Au top le morceau. Et là, le Polo, il vous en sort une pas mauvaise : "Allez, à toi mon grand ! balance la sauce !".

- Ah ouais ... bin, je sais pas, je connais pas l'morceau et tout ça.

Bon, vous pouvez déjà vous débrouiller "à l'oreille". Ca va durer un moment, mais même vous ça finira par vous lasser, et le Polo n'en parlons pas, quelque part entre la 3ème et la 23ème grille d'impro avec toujours les mêmes 5 notes délivrées et les mêmes propositions rythmiques, il se sera mis en pilote automatique. C'est pourtant pas l'envie de faire un truc avec vous qui lui manque, alors autant en profiter !

 

Une fois que vous avez épuisé tout ce que vous pouvez faire spontanément, "à l'oreille" comme on dit (alors que c'est pas vraiment le cas, mais passons), et qui doit plus ou moins correspondre à des habitudes de jeu (c'est bien pour ça que c'est pas "à l'oreille"), ce qui signifie que ce sont les mêmes plans que vous ressortirez sur le morceau suivant, on peut se demander si le fait de mieux comprendre le morceau ne pourrait pas aider à compléter ce que vous savez déjà faire par d'autres propositions qu'il reste à imaginer.

Et là, le bout de papier que tenait Polo dans la main en entrant pourrait bien nous aider.

 

Sur ce bout de papier, avec un peu de chances est écrite la mélodie, et avec encore plus de chances sont écrits les accords du morceau. Ceux que joue Polo.

Disons-le clairement : plus vous comprendrez ce que joue Polo, et plus vos interventions seront pertinentes.

L'idée d'analyser une grille tient entièrement dans ce corollaire : j'essaye de comprendre l'harmonie jouée par les accompagnateurs, afin d'enrichir mes interventions d'idées qui ne me seraient pas venues si je n'avais pas fait cette analyse. L'autre intérêt c'est que du coup, mon jeu habituel va évoluer, et que je vais avoir de moins en moins besoin d'analyser les grilles simples, et être de plus en plus performant dans un jeu "spontané", sans travail préalable.

Alors bien sûr, s'il y a parmi vous des génies qui entendent toutes les possibilités sans jamais passer ni par l'écrit ni par le travail en amont, et qui jouent comme Bireli Lagrène sans avoir jamais étudié une grille ni bossé une gamme, bin c'est pas la peine qu'ils poursuivent la lecture de ce post (ni de ce blog, ni d'aucun blog musical d'ailleurs), heureux qu'ils sont de tant de talent concentré en un seul être.

Pour les autres, voici un petit rappel de ce que l'on sait déjà, et une explication théorique de ce qu'il nous reste à faire.

 

Nous avons vu comment trouver la tonalité d'un morceau en lisant la partition (cf. rubrique Théorie, chapitre I).

Nous avons vu ce qu'est une gamme, et comment déterminer les notes qui composent la gamme majeure, la gamme pentatonique majeure, la gamme pentatonique mineure, et la gamme mineure harmonique, d'une tonalité donnée (cf. Théorie, chapites I, III, IV et V).

Nous avons vu quels sont les différents accords existants (cf. Théorie, chapitre II).

Nous avons vu différents modes de la gamme majeure, et fait le lien avec les accords, permettant de choisir un mode sur lequel improviser par rapport à un accord (cf. Théorie, chapitre III).

Nous avons vu quelques cadences usuelles, c'est-à-dire des enchaînements d'accords que l'on retrouve souvent dans les morceaux (cf. Théorie, chapitre VI).

Bon, eh bien avec tout ça, il ne reste plus qu'à assembler les pièces du puzzle, et nous avons tout ce dont nous avons besoin pour commencer à analyser des grilles harmoniques !

(rappel : la "grille" est la série d'accords qui composent un morceau, joués par les instruments harmoniques, guitare ou piano par exemple).

 

Le principe de base est le suivant :

1. Je repère la tonalité principale du morceau (pour simplifier, on partira de morceaux qui n'ont qu'une seule tonalité, dans un premier temps).

2. Je regarde les accords, et j'essaye de comprendre la ou les cadences associées.

3. Chaque cadence va m'indiquer une gamme générale dont elle est issue.

4. Je travaille cette gamme, je développe quelques phrasés avec, je m'entraîne à improviser avec cette gamme sur cette cadence.

5. Si j'ai envie d'aller plus loin, je peux regarder chaque accord de la cadence individuellement, pour décider des modes par lesquels je vais passer (je vais donc réflechir un mode par accord, au lieu d'une gamme pour toute la cadence, c'est plus complet, mais aussi plus complexe à jouer).

 

On s'intéressera dans les prochains articles aux points 1 à 3 : analyser la grille pour mieux comprendre les intentions de son compositeur, et choisir une gamme avec laquelle improviser, qui me donnera bien plus de possibilités que ce que je fais déjà naturellement "à l'oreille".

Le travail d'analyse ne remplace donc pas le travail d'oreille, au contraire, il le complète, et permet de vous enrichir de nouvelles sonorités, qui vous aideront non seulement à développer votre jeu, mais surtout à développer votre oreille, et la boucle est bouclée.

 

Merci à Christophe Richard (oui oui, le même qui réalise de superbes couteaux !) pour ses belles photos d'harmo partagées sur Facebook !

Copyright Christophe Richard 2016

Copyright Christophe Richard 2016

Commenter cet article