The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Signe de temps qui changent, on commence à voir ici ou là des harmonicistes s'intéresser au jeu In/Out (en plus des rares qui le pratiquent depuis fort longtemps, bien sûr).

Qu'est-ce que le jeu In/Out ?

Pour faire simple, on parle de jeu In ("dedans" en anglais) lorsque l'on improvise de manière consonante par rapport à l'harmonie du morceau. Par exemple le morceau est en Do Majeur, et j'improvise avec la gamme de Do Majeur, je peux difficilement être plus consonant.

A contrario, vous l'aurez compris, on parle de jeu Out ("dehors" en anglais) lorsque l'on improvise en-dehors de l'harmonie du morceau. On va s'amuser à créer des dissonances, afin de jouer sur des tensions plus ou moins fortes en fonction des options choisies, et de la manière de les amener.

Par exemple, le morceau est en Do Majeur, et j'improvise avec la gamme de Ré bémol Majeur, je peux difficilement être plus dissonant.

Ca vous paraît absurde ? C'est pourtant un exercice que m'a montré un excellent saxophoniste, qui m'a dit le pratiquer régulièrement, et pour l'avoir essayé, c'est pas évident, mais ça marche très bien !

Evidemment, tout dépend de la manière dont la chose est amenée.

Il faut pouvoir jouer In, à un moment créer une tension harmonique par un jeu Out, et revenir sur le In pour stabiliser tout ça. Bref, on garde toujours l'idée de tension/résolution.

On passe de l'un à l'autre, ce qui explique le terme : jouer "In/Out". Même si beaucoup de musiciens parlent uniquement de jouer "Out", le In étant implicite.

 

Mais attention, jouer In / Out, contrairement à ce que font certains, demande beaucoup de travail en amont, beaucoup de maîtrise, et répond à des règles précises. Si je joue n'importe quoi, même en prenant des airs très inspirés ça ne sonnera pas "Out", ça sonnera pourri, c'est pas pareil !

 

Il y a plein de façons de sortir de l'harmonie, énormément de gammes à utiliser, de configurations à tester, et à s'approprier. Elles sont souvent assez complexes à mettre en place.

Une des manières les plus simples intellectuellement, est de transposer une phrase, ou juste quelques notes, 1/2 ton en-dessous ou au-dessus.

Par exemple, je joue trois notes In, puis je monte ces 3 notes d'un demi-ton, je serai forcément Out, puis je rejoue les 3 notes In.

Voici une vidéo (en anglais, désolé pour les non anglophones) que je trouve bien faite, qui montre fort simplement et succinctement ce procédé assez commun chez les musiciens, sur quelques notes (merci à Franck Tizzoni pour le lien). A noter que ça ne s'utilise pas qu'en Funk, comme le suggère le titre de la vidéo, mais dans toutes les musiques improvisées, y compris en Blues et en Jazz (la partie sur le Out commence à 3:50, mais le première partie de la vidéo est intéressante aussi).

 

Evidemment, cela oblige pour le coup à travailler si ce n'est des tonalités, au moins des enchaînements de notes à 1/2 ton d'intervalle. Et là, on commence à comprendre tout l'intérêt d'avoir transformé notre 10 trous en instrument chromatique !

Pour travailler un phrasé plus complet, vous pouvez aller voir l'atelier Penta In/Out sur le site de Sébastien Charlier ici.

 

Bon jeu !

Commenter cet article

mathieu r 10/07/2016 15:55

Wow j'ai écouté d'autres de ses morceaux. Belle révélation que voici :-)

Jérôme Peyrelevade 10/07/2016 19:10

Yep !

Benjamin 10/07/2016 01:53

Wow tu viens de me faire découvrir des idées qui valent de l'or! Merci Jérôme!

Jérôme Peyrelevade 10/07/2016 09:45

Tant mieux !!! Ca fait plaisir, merci !