Publié par The Overblowers

Voilà. Le projet touche à sa fin. Le master et la pochette sont partis chez le presseur, et la sortie du CD est toute proche (début mars). Les dés sont jetés. J'epère que l'album vous plaira.

 

Il y aura 9 titres dans différents styles de jazz, et une équipe assez exceptionnelle, je dois dire :

Nicolas Espinasse aux guitares, Rémi Toulon au piano et Fender Rhodes, Dominique Di Piazza à la basse électrique, Jean-Luc Arramy à la contrebasse, Pierre-Auguste Bona à la batterie, plus 2 invités surprise.

 

Et pour vous faire patienter encore un peu (en même temps, vous n'êtes plus à quelques semaines près, n'est-ce pas ?), voici le visuel de l'album.

Qu'en pensez-vous ?

#MonProjetQu'ilEstBeau : clap de fin
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Plus 2 invités surprise. ???
Mina Barra ???
Répondre
C
Ah Ah !
Je pensais plus à un mini poster..
J
Même si c'était le cas, je ne suis pas certain qu'il y aurait une vidéo associée :-)
C
Tu m'en mets un de côté .. avec dédicace :)
Merci mon ange !!
Répondre
J
Bien sûr mon roudoudou des bois !
R
ça filate
Répondre
R
oui, je sais ;)
J
Wow ! j'en reste coi, quoi.
R
Un garçon comme toi ?? Tu n'as pas compris ??
Bon... Alors... ça filate -> ça file hâte -> ça donne envie pressante (mais pas pipi, hein)
:)
J
ça filate ? ça pilate ? ça poilate ? ça gilate (triple lame bien sûr) ?
Tu roules trop vite Rolling, je comprends pas ce que tu dis ! :-)
O
Très belle pochette .... Vivement la sortie du CD !!

[Pierre-Auguste Bona est-il le frère du bassiste Richard Bona .... ??]
Répondre
J
Cool !

Bien vu, Olivier. On sent que tu suis les bassistes :-)
C'est son cousin en fait.
L
Très joli visuel. Toujours aussi impatient d'entendre ce que tu as mitonné. En plus de pouvoir posséder le bel objet, y aura t il une possibilité pour une écoute dématérialisée comme on dit ? Je crains de connaître la réponse vu que tu n'es pas très fan de ce genre de procédé me semble t'il.
Répondre
J
Ah ah.
Je suis ni pour ni contre en fait. Perso, je suis resté au CD pour plein de raisons, et notamment la qualité d'écoute, le gain de temps de gestion de la CD-thèque, et l'ergonomie extrêmement efficace de l'interface homme-machine :-) mais comme pour tout le reste, je pars du principe que c'est chacun son choize.
Pour répondre à ta question, je ne m'en suis pas encore occupé, et c'est vrai que ça me tient à coeur de diffuser le CD, mais ça viendra sûrement par la suite, oui, faudra pas être trop impatient en revanche :-).
Merci pour ton mot !