The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Comme toujours, de bien beaux moments, de belles rencontres, et des éclats de rire.

 

Nous avons eu le grand plaisir d'accueillir quelques nouveaux stagiaires, avec lesquels on a rappelé les bases de l'improvisation : définition des modes, rappel des modes principaux, comment improviser sur un mode, comment choisir un mode par rapport à un morceau, etc.

On a mis en pratique sur le morceau Isn't She Lovely, puis on a regardé comment enrichir son solo en allant chercher d'autres notes, présentes dans l'harmonie mais pas dans le mode de base utilisé "naturellement" par leur oreille, et par la plupart des harmonicistes.

L'idée est d'aller chercher à un moment donné les quelques notes qui font toute la différence. Une fois qu'on y est habitué, on construit des phrases avec ces notes pour les intégrer à notre jeu. Mais ça, c'est le travail qu'il restera aux stagiaires de retour à la maison.

Comme nous disons souvent, nous ne distribuons pas des tablatures de phrasés et plans à utiliser, et nous ne disons pas aux stagiaires ce qu'ils doivent jouer. Nous préférons donner des clés permettant aux apprentis musiciens d'enrichir leur jeu par eux-mêmes, comprendre les enjeux pour développer leur propre musique, et continuer à travailler, et donc à progresser de retour chez eux. Cela nous permet aussi de rechercher un autre objectif : que chacun développe un jeu, une musique, qui lui soit propre, quel que soit son niveau.

Ce qui a été réalisé sur ce morceau peut s'appliquer à n'importe quel morceau, à partir du moment où on a compris la démarche. Si les stagiaires repartent ne serait-ce qu'avec la compréhension de ce principe de base, on aura gagné.

 

Les anciens stagiaires ayant déjà l'expérience de ces grands principes de l'improvisation, nous avons axé notre travail sur des sessions un peu plus techniques.

Nous avons travaillé les gammes de F mineur pentatonique et Eb mineur pentatonique sur un harmo en C. Nous avons fait quelques exercices, et mis en place quelques phrasés afin de mieux comprendre comment enchaîner techniquement les notes de ces tonalités pas évidentes. En fait, en travaillant des enchaînements bien spécifiques, et dépendants en partie de l'ergonomie de notre instrument, on peut simplifier en partie le problème. Si en plus de ça l'on renforce sa technique instrumentale, des tonalités paraissant quasi impossibles deviennent tout à fait jouables.

 Laurent apprécie particulièrement le Eb mineur

 

La mise en application s'est faite sur Blue Bossa. Morceau intéressant parce qu'il s'appuie au départ sur une harmonie Blues, qu'il est rythmiquement une bossa sur laquelle on va attendre un placement chaloupé assuré, et que s'il reste la majeure partie du temps en C mineur, il propose également un passage délicat en Db majeur.

Bien entendu, les gammes de F mineur penta et Eb mineur penta passent facilement sur ce standard, d'où aussi ces choix ...

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ceux qui ne le sauraient pas, Sébastien joue aussi très bien du piano virtuel ...

 

 

Nous avons pu ensuite mélanger les stagiaires pour partir dans une direction un peu nouvelle pour tout le monde : comment créer des tensions harmoniques, et les inclure dans son jeu, et plus spécifiquement dans son Blues ?

Quelques exercices pour s'habituer à certaines sonorités sur certains accords (essayez-donc d'inclure ostensiblement un Ab dans un blues en G pour voir si ça donne quelque chose), puis on passe à l'utilisation de ces tensions au sein d'un Blues classique.

Dans le même ordre d'idée, on a regardé comment jouer sur des tensions majeures / mineures sur un blues classique majeur, puis on a parlé des Blues mineurs, ce qui a été l'occasion d'aller un cran plus loin dans les tensions.

En effet, nous sommes parti d'un blues en Dm, que nous avons réfléchi en terme de tensions / résolutions. On peut sur certains accords aller chercher des notes, des gammes, et donc des phrasés, dans des tonalités qui n'ont pas grand-chose à voir avec le D. Et là, le miracle de la musique opère : non seulement ça marche, mais wow !! supers effets, supers phrasés, à développer à l'infini !!!

Petite démo des profs, et aux stagiaires de s'y attaquer. Et ça marche en plus !!!

Toujours dans l'objectif d'explorer ces fameux accords de 7ème, très présents dans le Blues, les stagiaires ont pu découvrir les gammes bebop, comment elles se forment, la façon de les travailler, à quel moment jouer les notes "ajoutées" de ces gammes, et comment les inclure dans son jeu, notamment sur des accords de 7ème, bien entendu.

 

... et de la batterie virtuelle, bien entendu,

avec les bruitages en plus, si t'as pas compris les appuis 2 et 4, là, on ne peut plus rien faire pour toi !

 

Tout ça ne représente que les points principaux des sessions, je ne vous parle pas d'autres morceaux travaillés, des exercices rythmiques, des discussions sur la justesse, la précision, le réglage, du boeuf avec des musiciens pros, des blagouzes du Pope, et encore moins des vins de Yannick, Gilles, Christian et Laurent, ni des mets d'Anouck.

 

 Autant être bien accompagné quand on se produit quelque part

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore de supers moments passés avec vous, les gars ! Ca manque juste un peu de filles, il faut bien le dire.

 

Ravi de ce que j'ai entendu en tous cas, et du retour des stagiaires : "à quand le prochain ?".

Ah ah ! Laissez-nous souffler un peu, travaillez tout ça de votre côté, et on essaye de s'organiser un 'tit Diato-Jazz des familles au printemps !

Bilan du stage Diato-Jazz

Commenter cet article

François 15/11/2015 21:11

Comme d'habitude, plein d'envie en voyant le compte rendu du stage. Un jour peut-être je pourrais revenir...
A une prochaine

JersiMuse 16/11/2015 11:08

Yep, ce serait chouette !
Surtout que tu te débrouilles bien, faut pas lâcher hein !

La bonne journée, François.

Pope06 08/11/2015 09:36

Ca devait être bien ! Dommage.....la prochaine fois peut etre ?

Musashi 30/10/2015 12:27

Je suis en vacances à la Réunion, je ne rate rien.
Je suis en vacances à la Réunion, je ne rate rien.
Je suis en vacances à la Réunion, je ne rate rien.

Non, ça ne marche pas.
A chaque retour de stages j'ai l'impression de rater un truc essentiel. Je finirai bien par réussir à faire coller mon emploie du temps à celui des stages un jour. Peut-être. Vous avez la santée pour tenir encore 10 ans Jersi ? Histoire d'avoir de la marge...

@ Bertrant: La partition est en Eb mineur certes mais si tu regardes la photo de plus près, tu peux voir des croches et des montés en 2nd, 3rce voir peut-être en 4rte. Rien que Laurent ne puisse surmonter :o

Bertrand 30/10/2015 12:10

Joli programme, sans doute très technique ! En voyant la partition en mi bémol mineur, je constate que ça ne devait pas être très facile rythmiquement non plus... Est-il nécessaire d'imposer autant de difficultés dans un même stage ?

laurentHarp 30/10/2015 14:21

Oui oui, je te rassure Bertrand, c'était très faisable au final :-)
Et c'est ça qui est fantastique, cela a démystifié une tonalité qui semblait inaccessible