The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Je vous ai donc laissé la dernière fois avec mes questions existentielles.

Elles ont l'air absurdes, mais le fait d'avoir pris conscience de tout ça m'a complètement débloqué et d'une certaine manière, m'a ouvert à la musique, pleinement, sans prendre aucune autre considération en compte que "voilà ce que j'entends, ce qui sonne à mon oreille".

 

Je passerai sur la phase d'écriture. Non qu'elle soit inintéressante, il y aurait au contraire trop à en dire.

Disons que dans la plupart des cas, j'ai laissé les mélodies se développer en moi pendant plusieurs jours, voire semaines, avant de me mettre devant une partition. Dans d'autres cas, c'est directement devant la partition que les mélodies sont apparues. Enfin, il est également arrivé, plus rarement, qu'une idée me vienne de mon travail quotidien sur l'instrument.

A noter au passage, que le travail des gammes et des arpèges est particulièrement propice à ça, pour peu qu'on le pousse un peu !

 

Bref, me voilà avec mes questions les plus angoissantes résolues d'un côté, mes mélodies de l'autre, et une partie de ma vie en cours d'organisation pour laisser de la place à ce type de projet.

Maintenant, comment qu'on fait-y donc un album ? Comment, et avec qui ? Parce que bon, c'est avant tout un travail d'équipe, de la musique à la réalisation, en passant par l'enregistrement, il fallait que je puisse travailler avec des gens en qui j'avais totalement confiance.

Au fil d'une discussion avec Sébastien Charlier, le nom de Nicolas Espinasse est apparu très rapidement. On parlait des projets de Seb, de Precious Time, du travail réalisé avec Nicolas, on parlait de mon futur projet qu'il est déjà trop-super-de-la-balle-sa-race-alors-qu'il-n'existe-même-pas-encore. La connexion s'est faite rapidement.

Sébastien me dit que ce serait super de pouvoir travailler avec Nicolas. Euh ... bin ça, c'est sûr, y'a pas besoin de me faire un dessin ! Ca fait pas loin de 20 ans que je connais et ai beaucoup d'admiration pour son travail, sûr que ce serait absolument génial ! Et pour un premier album, ce serait très rassurant d'embarquer quelqu'un d'aussi expérimenté et talentueux à bord !

Cependant, je n'imagine pas trop Nicolas me dire "ah ouais, super, allez chouette, prends ton kazoo, je prends mon banjo, et on fait de la zik autour du feu !". Mais Sébastien arrive à me communiquer sa confiance, et me dit que les titres devraient normalement l'intéresser.

 

J'appelle donc Nicolas Espinasse pour lui exposer mon projet, et lui demander s'il envisagerait une collaboration avec moi-même-de-ma-personne-pas-moins-que-ça-mon-ptit-camarade-ne-pleure-pas-de-joie-c'est-tout-naturel.

Et là, c'est un peu la douche froide ... j'ai pas de réponse à l'autre bout du fil. Un blanc. Pas de son. Allooooooo ???? Les 4 barres SFR sont pourtant bien vertes. Alloooooooo ???

Nicolas finit par dire quelques mots, maladroitement, mais très clairs : "Pas trop le temps ... je me lance dans un nouveau projet (de lutherie, NDLR) ... en même temps, j'ai l'expérience de ce type de projet, c'est vrai ... ça dépend beaucoup du projet en fait ...". 

Très cordial, un rien méfiant. 

"Envoie-moi des morceaux que tu joues, et une ou deux de tes compos ...".

Bon bin ça a le mérite d'être clair, je sais pas s'il me rejoindra dans l'aventure ou pas, mais si c'est le cas, ce ne sera pas pour faire plaisir à son copain en tous cas ! Tant mieux !

 

Je lui envoie donc 1 ou 2 vidéos du Zanella Trio, qu'il ait une idée de mon jeu, et 2 compos. Et j'attends ... j'attends ... j'attends ... pas longtemps en fait, mais ça m'a paru interminable !

Il me rappelle, beaucoup plus détendu : "ok, envoie-moi toutes les compos auxquelles tu penses pour ton album, et une petite explication sur chacune, comment tu l'entends, quelle esthétique, quelle rythmique, etc" ...

Yeeeeeeehaaaaaaaaaaaa !!!! C'est parti !

#MonProjetQu'ilEstBeau : Nicolas Espinasse

Photo : Benoît Felten, également homme à multiples facettes, dont celle d'harmoniciste (et bien sûr de photographe).

Visitez son site : http://benoitfelten.com/

 

Nicolas Espinasse

Ah parce que y'en a qui ne connaissent pas Nicolas Espinasse ?

Nicolas est un guitariste hors pairs. Ceux qui ont eu la chance de l'entendre, notamment lors des concerts Precious Time, confirmeront tous ce fait. Le jeu est incroyable, le vocabulaire extrêmement riche, la précision terrible.

Il est aussi compositeur, multi-instrumentiste, arrangeur, réalisateur d'albums, auteur de méthodes pour guitare, et même luthier depuis peu ... et nous ne parlons là que de ses talents liés à la musique.

Nicolas, tu lui files trois notes mal fagotées, il t'en fait une symphonie pastorale ! Et pour un peu, il arriverait à te faire croire que c'est toi qui l'a écrite comme ça !

Il est l'acolyte de Sébastien Charlier depuis toujours, voire son double musical, tellement ces deux-là semblent s'entendre à merveille. Ils ont commencé tout jeunots par le CD Impasse des Mousserons (eh eh, on doit pas être nombreux à l'avoir celui-là !!), puis l'album Just Jazz (reprises de standards de Jazz en duo acoustique guitare / harmo). Ils ont également créé une méthode originale pour guitare & harmonica, éditée chez Hit, dont je vous ai parlé ici, et il a participé à la fameuse méthode Precious Box, qui vient de sortir, et qui risque de faire grand bruit dans le monde de l'harmonica !

Enfin, il est le co-compositeur et réalisateur du projet Precious Time !

Et rien que pour ça, on lui doit énormément, m'est avis !

Depuis quelques années, il s'est également spécialisé dans la création de guitares haut de gamme, notamment "headless" (y'a pas les clés dis-donc, c'est pas dingue, ça ?), et parfois "restless" (y'a des trous dedans, c'est pas fou, ça ?). 

Magnifique travail, dont vous pouvez admirer certains protos sur Facebook : Amnesys.

Nicolas, c'est aussi le seul gars que je connaisse capable de te dire : "ah ouais, t'envoies bien là ... bon, ta 12ème quadruple croche juste avant le salto arrière double piqué, elle est pas tout à fait en place, je dirais 12,634 millisecondes d'avance ... c'est dommage ... oh, c'est pas bien grave hin, mais ça vaut sans doute le coup de refaire la prise, non ?" ...

ok, ok, Niko, je la refais ;-)

Commenter cet article

Thierry 18/03/2015 19:45

Oui, cela s'appelle un coup de pied au cul !!! ;-)

Patrice Rayon 18/03/2015 18:19

T'as la pression maintenant ;) ... Ben oui c'est très cool de l'avoir avec toi...et en même temps sa réaction de base était normal. C'est le genre de musicien trèèèèès demandé...

JersiMuse 19/03/2015 08:06

N'empêche que c'est avec moi qu'il travailleuh la la la la lèreuuuuh !
:-)

Thierry 18/03/2015 15:32

Une aide bien précieuse dirait-on...
Tu as maintenant l'obligation d'être excellent ! ;-)