The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

C'était top ! et pis c'est tout !

Quelques menus détails ?

Eh bin moi j'suis ravi, c'est déjà pas mal !

Eh eh, il faut dire que les choses se précisent sérieusement pour les stagiaires qui sont venus plusieurs fois. En revanche, on n'avait pas de nouveaux à cette session. Dommage, c'est toujours un grand plaisir de rencontrer de nouvelles personnes, et de pouvoir proposer notre approche à plus de monde.

Pour les anciens, on en arrive à un point où ça manque un peu de travail technique, ce qui est très bon signe ! Oui messieurs, ne vous leurrez pas, si on vous embête avec ça aujourd'hui alors qu'on n'avait pas trop abordé la question jusque-là, c'est bien que l'ensemble de vos connaissances et de votre potentiel devient plus important que votre dextérité. Vous arrivez à un stade où vous entendez beaucoup de choses, mais restez parfois bloqués à cause d'automatismes qui restent à acquérir. Automatismes qui vous permettront de jouer sans avoir à réfléchir à votre instrument, et de n'être guidé que par votre oreille !

Très franchement, je préfère ça à des gens qui jouent tout à l'automatisme, mais sans rien entendre.

C'est bien dans ce sens-là que nous avons travaillé depuis le début des stages : que votre jeu soit guidé par ce que vous entendez, et que vous entendiez de plus en plus de choses tant mélodiquement que rythmiquement.

Excellent tout ça. On est à un tournant, et les prochains mois s'avèrent passionnants et très prometteurs !

 

Côté programme, comme toujours 2 grands axes principaux : la mise en place rythmique avec Sébastien, le travail sur le choix des notes avec moi.

Nous avons à nouveau insisté sur les pentatoniques, avons exploré différentes tonalités, et surtout beaucoup travaillé sur le Dm.

Nous avons fait des exercices techniques en Dm, afin de bien intérioriser cette tonalité, et acquérir une plus grande fluidité au moment de l'improvisation.

Nous avons ensuite mis en application, en improvisant sur différents morceaux.

Nous avons également regardé comment inclure juste une ou deux notes de plus pour sonner tout de suite plus mélodique, en gardant un vocabulaire de base simple et facile à retenir.

Nous avons jeté un oeil plus précis aux morceaux étudiés, et vu comment étendre la pentatonique choisie avec certaines notes bien plus appropriées en fonction du morceau.

Méthode extrêmement pratique et simple, qui consiste à partir d'une simple pentatonique à pouvoir suivre les changements harmoniques d'un standard. Du coup, le solo devient bien plus riche, en adéquation avec ce que propose le groupe accompagnateur. On dirait qu'on a bossé le morceau pendant des semaines ah ah ... Redoutablement efficace !

Si j'avais su, j'aurais appris comme ça !

On s'est entraîné à cet intéressant exercice sur les morceaux Tears In Heaven (Clapton), Shape Of My Heart (Sting), et Jardin d'Hiver (Salvador).

Enfin, pour le fun, on a joué des penta dans toutes les tonalités. Et ça marche ! Même pour les stagiaires ayant le moins d'expérience et de technique. Avec quelques astuces et un peu d'audace ... Je ne dis pas que toutes les tonalités seraient judicieuses à utiliser à ce stade, mais tous ont conclu qu'avec un peu de boulot, certaines seraient tout à fait abordables.

 

Les stagiaires ont, comme toujours, eu droit aux extraordinaires exercices rythmiques de Maître Charlier. "Extraordinaire" au sens de "hors de l'ordinaire". Je ne pense pas qu'un seul harmoniciste au monde propose ce type d'approche, avec l'écoute et le positionnement des accents dans une phrase, en fonction de dynamiques rythmiques voulues, et le travail de divers motifs rythmiques, à exploiter dans ses impros.

Comme l'on fait remarqué certains : tous les profs de musique, sur tous les instruments, vous disent que le plus important c'est le rythme, que les motifs rythmiques et les accents sont bien plus essentiels que les notes utilisées pour les entendre, mais extrêmement peu proposent des exercices pour progresser dans ces domaines. Et ceux qui font des exos de rythme restent en général sur des choses extrêmement basiques, plus destinées à exercer la régularité de son rythme qu'à développer son propre Swing. Étonnant paradoxe.

Bref, avec Sébastien, c'est plutôt l'inverse : ce serait fort surprenant qu'il n'ait pas prévu quelques exercices de ce type lors d'un stage Diato-Jazz. Et comme de toutes les manières les stagiaires en redemandent, il serait alors vite repris par la patrouille.

 

Sébastien Charlier mimant les temps 2 et 4 

A vous de placer les accents !

 

 

 

La soirée "boeuf" fut introduite par une présentation d'un morceau par chaque stagiaire. Le morceau a été choisi à l'avance, préparé à la maison, et présenté à ce moment là.

Pour accompagner les stagiaires, nous avons fait appel à un trio de musiciens professionnels de grand talent : Gilles Zanella à la guitare, Davy Sur à la batterie, et John Wilson à la contrebasse.

L'un des challenges était donc d'arriver à trouver sa place au sein du trio, avec lequel les stagiaires n'avaient jamais répété. L'idée n'était pas de faire une performance de dingue, mais juste de se mettre en situation, de jouer un thème, un solo sur 1 ou 2 grilles, et à nouveau un thème. Et là, on s'perçoît vite que c'était bien plus facile à la maison avec Band In A Box, eh eh.

Il y a eu de tout : de belles interprétations, des difficultés, des plantades, des moments très inspirés. Les stagiaires s'étaient manifestement mis beaucoup de pression sur cet exercice.

Nous avons pu commenté chacune des interventions, et les musiciens accompagnants ont fait aussi quelques suggestions.

J'espère que chacun a pu repartir avec des enseignements et pistes de développement, qui lui seront utiles dans l'évolution globale de son jeu, et la façon dont on aborde un morceau en groupe.

Je tiens à dire aux stagiaires que Gilles, Davy et John étaient ravis de leur soirée, et m'ont tous trois dit qu'ils espéraient bien en être si on renouvelait l'expérience !

 

Nous avons eu le plaisir de recevoir Laurent Rinaldi lors d'un déjeuner, avec qui les stagiaires ont pu échanger sur la composition, la réalisation de son album (le CD Influences, dont je vous ai parlé ici), ou tout simplement faire un concours de bons mots.

 

Côté gastronomie justement, encore une belle session de passée. Bon, en même temps, je suis pas très objectif : j'ai pris 25 kilos depuis que j'ai rencontré Madame, c'est pas pour rien. La table commence à avoir sa petite réputation dans la région, je me demande si je ne vais pas transformer les stages de musique en week-end gastronomique !

 

Enfin, je remercie Laurent V. qui à chaque session nous propose de superbes photos, dans lesquelles il arrive toujours à capter un moment, une lumière, mais surtout une expression typique du sujet, qu'on a l'impression tout d'un coup de mieux connaître, grâce à ce millième de seconde figé. La classe ! Bravo Laurent !

 

 

Pour les stagiaires, voici le petit programme que je vous ai prévu :

- Reprendre les exercices en Dm penta, c'est le plus urgent !

3 x 10mn par semaine pendant 2 à 3 semaines. C'est pas grand-chose notez bien !

- Refaire les exos de Maître Charlier.

Un peu tout le temps, dans la voiture, dans les transports, à la maison en prenant le café, etc

- Faire les même exos en Em penta en décembre et janvier

- Faire les mêmes exos en Gm penta en février

- Une fois par mois, prendre 1/2 heure pour faire l'un des deux exos pentatoniques donnés le premier jour

 

Voyez que le programme est plutôt léger par rapport à tout ce qu'on a vu, mais je suis certain qu'il vous permettra déjà de beaucoup gagner en fluidité, et du coup aussi en pertinence (car si on passe trop de temps à réfléchir, forcément, on n'est plus concentré sur la musique !).

Pour ceux qui ont un peu plus de temps, n'hésitez pas à refaire l'intégralité des exercices du stage à la maison.

 

Au fait, je vous ai mis des Play-Backs et des partitions dans la DropBox ... De quoi s'amuser en plus de s'exercer !

 

Davy était surpris de l'enthousiasme des stagiaires, et de l'ambiance qui se dégage du groupe (il m'a envoyé un email, pour compléter ce qu'il a dit lors du boeuf). C'est vrai qu'on l'oublie parfois, mais c'est étonnant et amusant de voir des gens qui n'ont rien d'autre en commun que ce petit instrument original, petit à petit tisser des liens et devenir des amis. C'est surtout très enrichissant d'en faire parti !

Sébastien se joint donc à moi pour vous en remercier très sincèrement,

 

A très bientôt !

 

Jérôme

 

PS : comme toujours, je suis joignable par email si vous avez des questions, bien entendu.

Bilan du Stage Diato-Jazz oct. 2014

Commenter cet article

Laurent Rinaldi 15/11/2014 09:43

Bonjour,

Effectivement, l'ambiance de ces stages est géniale !
Je suis même resté plus longtemps que prévu après le (superbe) repas, pour me fondre discrètement dans les 2 groupes. Sébastien et Jérôme sont d'excellents pédagogues, et la teneur de leurs propos ne l'est pas moins. (Je me relis 10 fois et j'ai encore du mal à comprendre ma propre phrase).
J'ai été ravi de rencontrer les stagiaires, de revoir Sébastien, de voir le Pope transpirer sur le lydien, le tout dans un cadre agréable et une ambiance chaleureuse.
Tous mes encouragements pour la suite, ce que vous faites est génial, Jérôme et Sébastien.
Bravo à vous.

JersiMuse 16/11/2014 12:05

ouh je suis tout rouge d'émotion, grand fou va.
Merci Laurent, et bravo encore pour ton album !

LaurentHarp 13/11/2014 09:31

Dis-donc, tu t'es éclaté avec les GIFs animés :-)
Merci beaucoup pour le feedback sur les photos.
Merci surtout à Seb et toi d'avoir complètement ouvert mes horizons musicaux. C'est assez incroyable le chemin parcouru depuis les quelques plans blues et le jeu positionnel dans lesquels je tournais en rond avant de débuter ces stages!

JersiMuse 14/11/2014 08:47

Oui, faut pas me lancer des sujets de ce genre, ça devient vite obsessionnel chez moi ! Et encore, je n'ai publié qu'un seul gif ...

Merci à toi Laurent, ça fait super plaisir !

Thierry 11/11/2014 19:18

Plus je prends connaissance, avec le temps, de la teneur de tes stages, et plus je me dit que ce serait vraiment un bon coup de fouet (pas maso) dans ma pratique de pouvoir tous vous rencontrer autour de sujets précis et d'échanges positifs (et en plus il paraît que la table et superbe...)
Avançant seul, j'essaie d'organiser intelligemment mon travail afin d'avancer dans la bonne direction, mais je reste seul face à mes questions. Mon seul défaut, hormis le manque de métier, c'est d'intellectualiser un peu trop à mon goût la partie théorie musicale. C'est pourtant indispensable pour avancer, mais régulièrement ma cafetière bouillonne sous le flot de tout ce qu'il faut intégrer et mettre en place...un truc de dingue..Je suis continuellement partagé entre le cérébral et l'épidermique.
Alors, je compense en jouant le plus possible, et expérimente tout ce qui est à ma mesure dans le sens de mes oreilles (comme tu l'as bien souligné ci-dessus)
Reste qu'un bon coup de main...
Content pour tous que votre plaisir soit mis en commun.

JersiMuse 12/11/2014 16:55

Ah bin oui, faudra venir participer un jour !
Surtout qu'on commence, je crois, à pas mal maîtriser le dosage théorie / pratique.
Côté coup de fourchette en revanche, on est bien en-dessous des stagiaires, il faut bien l'avouer ah ah.
Merci pour ton mot en tous cas, et bonnes explorations d'ici là !

Laurent SIGURET 11/11/2014 16:58

Bonjour Jérôme
je confirme que ce stage est un moment où l'on apprend énormément sur la musique, l'harmonica et sur le travail d'apprentissage à effectuer une fois rentré chez soi. De plus, l'accueil y est chaleureux.
Merci encore à Anouk, Sébastien et toi Jérôme, de nous permettre de passer d'aussi agréables moments.
À très bientôt.

JersiMuse 12/11/2014 16:56

Merci à toi Laurent !
Bon jeu, et à bientôt !