The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Dites, je commence à recevoir les premières sollicitations (merci pour l'intérêt que vous y portez !), et j'aimerais éclaircir un point tout de suite : celui du niveau requis pour les stages ...

 

Concernant le stage en Savoie, vous l'aurez compris, il est destiné à des gens qui ne jouent pas les overblows, ou qui voudraient améliorer leur technique. L'unique pré-requis est de savoir à peu près jouer les altérations (maladroitement ou très bien, qu'importe).

Il s'agit d'un stage sur une technique spécifique, qu'importe le niveau général de chaque stagiaire.

 

Concernant le stage à Grasse, plusieurs personnes me disent qu'elles aimeraient bien venir, mais qu'elles ont peur de ne pas avoir le niveau.

Alors là, mes enfants (oui, je deviens vite paternaliste quand on m'énerve), je vous rassure tout de suite : le niveau requis à l'entrée n'a quasiment pas d'importance.

En fait, le seul vrai pré-requis est d'avoir envie de s'intéresser à notre démarche (qui est la même que sur TheOverblowers.com).

On est là surtout pour vous faire entendre des choses nouvelles (associations de notes), et vous expliquer comment les utiliser. Du coup, techniquement, on demande à ce que vous sachiez déclencher 4° 5° et 6° (niveau "pas trop mal" à "extrêmement bien"). D'une part pour nous assurer que vous êtes intéressé par la démarche, et qu'il n'y aura pas de malentendu. D'autre part pour que, si on vous demande de jouer un 4° sur un accord spécifique, afin d'entendre et ressentir ce que cela donne, vous puissiez le faire. Il s'agit donc uniquement de savoir les déclencher, pas de savoir phraser comme un dingue (avec ou sans overs d'ailleurs).

Parce que sinon, c'est bête à dire, mais vous n'avez pas besoin de stage !

(je préfère d'ailleurs éviter les gens qui ne verraient pas vraiment ce qu'un stage pourrait leur apporter, et leur confirme qu'ils n'ont absolument pas besoin de venir à celui-ci en tous cas ... je préfère largement les gens qui pensent qu'ils n'ont pas le niveau, même s'ils se trompent ah ah).

 

Vous avez les résumés des stages précédents qui peuvent vous aider à mieux cerner notre démarche (tous les articles sur les stages ici) ainsi que les témoignages des stagiaires.

Vous pouvez aussi, comme certains l'ont fait, m'envoyer un mail et me demander mon avis, qui sera d'autant plus objectif si vous avez un petit extrait sonore à me proposer (qu'importe l'extrait).

Si ça peut vous rassurer, j'ai déjà refusé des gens dont j'estimais que ce n'était pas le bon moment pour eux de faire le stage, et quand j'ai un doute, je pousse plutôt à ne pas venir (un de nos stagiaires de Mai pourra en témoigner, puisque j'ai plutôt essayer de l'en dissuader, et finalement je crois que ça c'est très bien passé pour lui, et pour nous aussi d'ailleurs !).

 

Procédons à l'inverse, voici les bonnes raisons qui peuvent vous pousser à ne pas venir :

- vous ne jouez pas du tout les overblows, aucun, et ne savez même pas comment ça fonctionne (dans ce cas, inscrivez-vous plutôt au stage de Savoie !)

- vous ne jouez qu'à l'oreille et ne voulez surtout pas entendre parler d'accord, de gamme, ni de rythme

- vous pensez qu'en musique, seul le feeling est important

- vous ne jouez que dans un style de musique, et ne voulez surtout pas entendre parler des autres styles

- vous désirez apprendre à jouer en 2nde position, 3ème position, debout, allongé, position du tireur couché, ou du lapin mâché (je précise pour les mal-comprenants que c'est de l'humour, mais il est vrai que nous ne parlons jamais de positions, comme sur TheOverblowers notez)

- vous cherchez un stage avec des phrasés déjà écrits, à travailler et à intégrer dans votre jeu

- vous êtes déjà un bon musicien, et cherchez un stage de perfectionnement semi-pro ou pro (contactez plutôt directement Sébastien Charlier)

- vous êtes un top musicien dans tous les contextes de jeu, et seriez curieux de voir ce qu'un stage pourrait ne pas vous apporter puisque vous avez la science infuse (alors là, surtout ne pas venir, merci !)

 

Du coup, voici ce que l'on fait, en gros :

- expliquer quelles sont les notes que l'on peut jouer sur tel accord ou telle série d'accords

- écouter et jouer les notes qui seront les plus jolies sur ces accords

- entendre et pratiquer les différentes options rythmiques pour que ces notes sonnent d'enfer

- et surtout : vous laisser développer vos propres idées à partir de ces quelques indications

En fait, on n'est pas des profs, on est des aiguilleurs de notes.

 

Bref, les objectifs sont à la fois très prétentieux (jouer de la musique), et très modestes (entendre une note sur un accord, c'est l'aventure du bout du monde !).

 

Autre pré-requis ultra essentiel : être cool, pas prise de tête, aimer plaisanter, avoir un peu d'auto-dérision, aimer bien manger, rigoler et prendre du bon temps, et avoir déjà de l'expérience dans tous ces domaines.

 

Argh, j'ai encore fait trop long ... pour me faire pardonner, une petite découverte musicale à déguster.

Voici un projet de compositions inspirées de musique indienne, et dont l'un des co compositeurs, Davy, est un copain, un artiste très inventif, un poèto-percussioniste, qui joue régulièrement au sein du Zanella Trio (euh, oui, y'a comme un paradoxe là), et qui s'amuse beaucoup à venir accompagner les stagiaires au boeuf du soir lorsque ses dates le permettent.

 

 

A votre disposition pour discuter de tout ça,

 

Amitiés,

 

El Djé

Commenter cet article

Jean-Michel 11/07/2014 13:56

Mon cher Jérôme,
Sans chercher à te contrarier de quelque manière, je pense que tu as oublié un prérequis important : c'est d'avoir un goût, une inclination, voire plus, pour le vin !
Bon on n'oblige personne à boire, soyez sans crainte. Mais si vous aimez le vin, vous ne devriez pas être déçu.

JersiMuse 11/07/2014 14:12

C'est vrai mon cher Jean-Michel,
Je n'ai pas osé le mentionner, n'en étant pas le responsable. Je ne voudrais pas m'engager pour les autres, ni pousser à la consommation de ces doux nectars ... non non non, je profite, comme tout le monde, du fond de mon bien-être, dans le silence, le respect et la gratitude.

Et puis faut se méfier, y'a un moment où ça devient tellement beau que personne ne nous croira. "Encore un peu et ils vont nous raconter qu'il y a une piscine" doivent se dire les lecteurs incrédules !

Au fait, j'ai trouvé un petit producteur bio de toutes sortes de purées à tartiner, un peu comme on a mangé la dernière fois, mais encore meilleur. Un délice, je prévois ce qu'il faut pour l'apéro donc :-)

La bise au passage.

Fulgoni 11/07/2014 10:44

Bonjour

Je serai intéressé par un stage uniquement pour apprendre à jouer les overblow.
Par contre je ne suis pas sur de pouvoir me déplacer en savoie pour cela

Merci pour vos articles

JersiMuse 11/07/2014 12:31

Merci Jean-Jacques.

Clairement, organiser un stage dans chaque région de France serait l'idéal, mais bien impossible pour une seule personne.
En revanche, si des particuliers, des associations ou des écoles veulent organiser un mini stage de 2 jours avec les passionnés du coin, je me déplacerai sans souci, dans la mesure du possible.
C'est d'ailleurs ce qu'il se passe pour la Savoie, ce n'est pas mon initiative à la base.

Amitiés,

Jérôme