The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Je vous présente Maxime Trouvé, membre du forum Diato, pianiste, et harmoniciste multi-tonal, si je puis dire.

Il joue ici avec le trio Ella Foy.

Vous me direz : mâââââ ... y'a pas d'overblow dans cette chanson !!!!

Et je vous répondrai : bin non !

Et voilà. C'est tout.

 

Il faut bien comprendre que les "overblowers" ne placent pas des overblows à tire larigot juste pour montrer qu'ils savent les jouer. Ca n'a aucun intérêt. Ce serait d'autant plus absurde et pathétique qu'on sait très bien, quand on les joue, que ça ne présente aucune difficulté particulière.
Comme je l'explique dans le préambule de ce blog, le nom que je lui ai donné est un clin d'oeil, mais l'overnote n'est qu'une technique, similaire à celle des altérations classiques, elle n'est pas un but en soi.

C'est la musique qui prime. On utilise les notes dont on a besoin quand on en a besoin, pour créer la ligne mélodique la plus pertinente et le plus jolie possible, que ces notes soient naturelles ou altérées (altérations pour baisser la note ou pour la hausser...).

Maxime peut jouer extrêmement bien dans tout un tas de tonalités, mais si le plus musical se joue directement sur l'instrument, il n'hésite pas !

L'occasion aussi de rappeler ce vieil adage : "qui peut le plus peut le moins". Ne vous trompez : catégoriser les musiciens selon des styles ou des façons de jouer n'a pas de sens réel (même si ça permet de poser des repères). L'objectif de maîtriser son instrument est de pouvoir tout jouer, et pas de se limiter à un style, ni à un type de jeu, et même de pouvoir mélanger les types de jeu dans un style donné (c'est tout l'intérêt de la musique si on veut faire preuve d'un minimum de créativité et d'originalité, d'après moi, mais c'est un autre débat).

 

"Oui, oh ! ça va bien le père-la-vertu, maintenant ! quand est-ce qu'on joue ?"

Si vous avez un harmo en C accordé en Lydien, c'est le moment de le sortir pour accompagner ce très joli trio.

Si ce n'est pas le cas, c'est encore mieux : l'occasion de pratiquer le 5°, dont vous avez besoin tout le long du morceau (sur un harmo en C accordé en Richter).

Si vous ne savez pas comment aborder le morceau, vous pouvez commencer par la pentatonique de Bm : B D E F# A B

Sur un harmo accordé en Lydien : -3 -4 +5 -5 -6 -7

Sur un harmo accordé en Richter : -3 -4 +5 +5° -6 -7

 

Vous pouvez aussi tenter la blue note à certains moments, pour sonner bien blues : le Fa naturel, donc un -5' sur un Lydien, et un -5 sur un Richter.

Enfin, pour les stagiaires de Diato-Jazz, une fois que vous avez essayé la penta mineure, je vous prie de bien vouloir trouver comment placer le C#, et le G, une fois de temps en temps ... ah bin oui, alors là, je dis : voilà !

 

Message personnel pour Stan : Bm penta est une très bonne façon de pratiquer le 5° ... (ou de passer à l'accordage Lydien ah ah).

 

Commenter cet article