The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Beaucoup d'harmonicistes apprennent à jouer sans savoir lire la musique. C'est une des grandes forces de cet instrument, qui peut s'aborder par l'aide de tablatures, sans la moindre notion de solfège. C'est aussi l'une de ses grandes faiblesses, car la lecture apporte énormément au musicien, et peu font l'effort, une fois qu'ils savent se débrouiller avec l'instrument (voire qu'ils savent déjà très bien jouer), de revenir sur ce point pourtant essentiel. Je sais très bien que le dire ne suffit pas, et que je n'arriverai de toutes les manières pas à convaincre une bonne partie d'entre vous.

Le problème est que l'on ne se rend réellement compte du temps gagné, et des progrès que permettent la lecture des notes, qu'à partir du moment où l'on sait déjà les lire ...

Malgré tout, pour ceux qui se disent qu'ils peuvent bien consacrer quelques minutes à la lecture de notes, je sais que c'est un premier pas qui leur permettra un jour d'en ressentir le besoin, et alors de s'y mettre réellement et d'en comprendre la portée (musicale bien entendu warf warf).

 

Il y a 2 problèmes à résoudre lors de la lecture : savoir lire les notes sur la partition, et savoir où elles se trouvent sur l'instrument (puis développer la technique permettant de les jouer, bien sûr).

Voici un petit exercice pour s'attaquer au deuxième problème : où se trouvent les notes sur mon instrument en C ?

 

Il s'agit d'apprendre par cœur la série suivante :

Do Ré Mi Do Ré - Ré Mi Fa Fa Mi Mi

 

1. Répétez ça cinq ou six fois sans regarder les notes.

 

2. Faites de même avec l'air de "J'ai du bon tabac dans ma tabatière".

 

Répétez jusqu'à ce que vous le sachiez par cœur. Les notes doivent devenir pour vous les paroles de la chanson.

Il est essentiel de les savoir par cœur, pour qu'au passage à l'instrument, les noms des notes continuent de tourner mentalement en même temps que vous les jouez.

 

Ayé ? Pour de vrai ? Pas tout à fait ? Alors recommencez !

 

Ayé cette fois ?

 

3. Il reste alors à les jouer sur un harmo en C (accordé en Richter) :

+4 -4 +5 +4 -4 -4 +5 -5 -5 +5 +5

Continuez de chanter mentalement le nom des notes en même temps que vous jouez la mélodie.

 

Allez, ça vous a pris 10 minutes ? Croyez-moi, ce sont les 10 minutes les plus importantes de votre vie de musicien !

 

Revenez sur l'exercice de temps en temps, jusqu'à ce que ces notes-là soient parfaitement connues de vous.

 

Attention, interro surprise !

Répondre mentalement le plus vite possible : où se trouve le Mi ? où se trouve le Fa ? où se trouve le Ré ? où se trouve le Do ?

au moment où j'ai choisi cette image, il devait y avoir une raison ... sans doute ...

au moment où j'ai choisi cette image, il devait y avoir une raison ... sans doute ...

Commenter cet article

laurentd66 14/05/2014 21:21

Do Ré Mi Do Ré Ré Mi Fa Fa Mi Mi
+4 -4 +5 +4 -5 -5 +5 -5 -5 +5 +5 ??? Ré = -5
Ayest j'ai trouvé l'erreur !
Bon j'ai pas a faire mon malin vu le temps que j'ai mis...
A+

The Overblowers 15/05/2014 07:19

Argh ... Merci. Je répondrai + tard à ton email car ma connexion internet est down en ce moment... Ça me fout un bronx pas possible, on ne sait plus rien faire sans Net ...

LaurentHarp 09/05/2014 19:34

Bravo Jérôme pour cet article qui prend tout son sens quand on réfléchit à à qui il s'adresse :-)

Thierry 09/05/2014 18:24

C'est un bon sujet abordé.
Mais là tu t'embarques pour aller beaucoup plus loin Jérôme...
Lire les notes c'est un bon truc, mais si il n'y avait que ça comme indication...
Du reste, les TABS (comme le souligne Musashi) n'apportent rien de plus que rabâcher simplement des lignes écrites de + et de -, sans ne connaître ni le temps, ni la tonalité, les mesures, les renvois, les accords, bref, tous les éléments d'information car tout y est inscrit.
En fait il n'y à que dalle, et tu reproduis mécaniquement sans comprendre.
Pour avancer en technique et bonifier, faut ouvrir son oreille et son rythme. Et pour ça les tabs c'est zéro pointé. On peut s'amuser avec un moment c'est sympa, mais insuffisant.
Sans l'intérêt de se pencher sur le solfège et l'harmonie, pas d'évolution de jeu et la frustration qui guette...
C'est sur, c'est chiant et fastidieux mais à mon sens inévitable.
Je ne lis pas vraiment les notes (mais les connais), mais traduis mes partitions suivant le type de jeu que je compte faire (et avec quel harmo) et scrute tous les accords...mais ça c'est encore de ta faute ;-)

Musashi 09/05/2014 17:45

C'est bien parce que tu tends la joue pour être giflé que je vais écrire la phrase qui suit mais... c'est cool de filer des pages d’arpèges avec des tab pour harmo en richter/lydien mais t'oublies de filer simplement les partitions sans tabs.
J'ai mis 15 minute à tout virer sous paint et à 'tasser" ce qui restais pour que ça tienne sur deux pages hier. Par contre, vu que les logos "overblower" et un peu tout le reste à sauté, je ne les ais pas reposté ici.

Même si on ne sais pas lire parfaitement (je me viande faiclement à 60bpm), il faut s'entrainer. Puis bon, les tabs, le seul véritable argument pour les faire disparaitre de la nature est simple. Il y a pas de rythme, ça en deviens un jouable.

D'ailleurs c'est quoi déjà la blague à ce sujet... "comment on fait arrêter de jouer un grateux ? On lui file une partition. Et un harmoniciste ? On lui file une tab" , c'est ça ?