The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

On peut remarquer que la gamme majeure contient plusieurs pentatoniques.

On ne va parler ici que des pentatoniques les plus usuelles, à savoir la pentatonique majeure et sa relative mineure, que l'on a vues ici.

On va enfoncer quelques portes ouvertes, mais parfois c'est utile pour s'assurer qu'elles sont bien ouvertes justement !

 

Prenons la gamme de Do Majeur :

Do Ré Mi Fa Sol La Si Do

 

Bien évidemment, on y trouve la gamme de Do Majeur pentatonique (bin oui, c'est même comme ça qu'on l'a définie !) :

Do Ré Mi Sol La Do

 

On y trouve aussi la gamme de Fa Majeur pentatonique :

Fa Sol La Do Ré Fa

 

On y trouve enfin la gamme de Sol Majeur pentatonique :

Sol La Si Ré Mi Sol

 

On peut en déduire que, dans une gamme majeure, on trouve les pentatoniques majeures des degrés I, IV et V.

 

Or on a vu que la gamme majeure s'harmonise de la manière suivante :

IMaj7 IIm7 IIIm7 IVMaj7 V7 VIm7 VIIm7b5

 

On peut remarquer que les accords des degrés I, IV et V sont justement les 3 accords majeurs issus de la gamme majeure.

La gamme majeure contient donc les 3 pentatoniques majeures des 3 accords majeurs qui en sont issus : le I, le IV et le V.

 

Ok, pour le moment tout ça n'est que de la théorie pour amusement intellectuel, mais c'est déjà pas mal.

 

On peut aller un cran plus loin : les trois pentatoniques majeures ont les mêmes notes que leurs trois pentatoniques mineures relatives (cf définition de la gamme pentatonique).

 

Donc, pour revenir à l'exemple de Do Majeur, on y trouve également les pentatoniques mineures :

Am pentatonique (relative mineure de Do Majeur pentatonique)

Dm pentatonique  (relative mineure de Fa Majeur pentatonique)

Em pentatonique (relative mineure de Sol Majeur pentatonique)

 

Or Am, Dm et Em correspondent respectivement aux degrés VI, II et III de Do Majeur, et leur harmonisation procure des accords m7.

 

Conclusion 1 :

Dans toute gamme majeure, on trouve les 3 pentatoniques majeures correspondant à ses 3 accords majeurs, et les 3 pentatoniques mineures correspondant à ses 3 accords mineur 7 (et qui ne sont rien d'autre que les 3 relatives des pentatoniques majeures déjà citées).

 

Exemple

Prenons un autre exemple, juste pour s'assurer qu'on a compris l'idée.

Voici la gamme de Bb Majeur :

Bb C D Eb F G A Bb

Et voici son harmonisation, c'est-à-dire les accords issus de cette gamme, selon la méthode vue ici :

BbMaj7 Cm7 Dm7 EbMaj7 F7 Gm7 Am7b5

Selon ce que l'on vient de dire, on devrait donc pouvoir trouver dans la gamme de Bb Majeur les pentatoniques suivantes :

- Bb Maj penta, Eb Maj penta, F Maj penta (correspondant aux 3 accords majeurs)

- C min penta, D min penta et G min penta (correspondant aux 3 accords mineurs)

Vérifions :

Bb maj penta : Bb C D F G, toutes ces notes sont bien dans la gamme Bb Maj

Eb maj penta : Eb F G Bb C, idem

F maj penta : F G A C D

C min penta : C Eb F G Bb

D min penta : D F G A C

G min penta : G Bb C D F

CQFD

 

Révélation ultime !

On peut en conclure qu'une gamme pentatonique va se trouver dans 3 gammes majeures différentes.

Par exemple, Do Majeur pentatonique va se trouver dans les gammes :

Do Majeur = Do Ré Mi Fa Sol La Si Do

Fa Majeur = Fa Sol La Sib Do Ré Mi Fa

Sol Majeur = Sol La Si Do Ré Mi Fa#

On peut vérifier que ces 3 gammes contiennent bien les notes de Do Majeur pentatonique : Do Ré Mi Sol La

 

Conclusion 2 :

Lorsque j'apprends à jouer sur une pentatonique majeure, je sais d'ores et déjà jouer dans 3 tonalités majeures différentes !

Comme chaque penta majeure a une relative mineure équivalente, je sais du coup aussi jouer dans 3 tonalités mineures différentes !

 

Pour s'en convaincre, et commencer à toucher du doigt les différences de sonorités qui s'offrent à l'improvisateur en herbe, je vous renvoie au module 1, qui rapproche pentatoniques mineures et accords m7.

Je ferai à l'occasion (c'est-à-dire quand j'en aurai le temps, c'est pas gagné ...) le même type de module sur les autres types d'accord. Faire ce genre de travail permet de développer l'oreille, et une fois qu'on a vu 2 ou 3 accords différents, d'être bien plus pertinent sur des cadences usuelles, avec le simple bagage que représente la gamme pentatonique.

 

D'où l'intérêt de travailler 2 ou 3 pentatoniques différentes !

Par exemple, en apprenant à jouer en Dm penta, C#m penta et Cm penta, je saurai jouer dans 8 tonalités mineures, et 8 tonalités majeures ...

Ce n'est qu'un exemple, j'aurais pu faire n'importe quel choix espacé d'1/2 ton.

J'aurais aussi pu faire un choix plus simple, par exemple 3 penta espacées d'un ton. On a déjà joué avec Em penta et Dm penta sur ce blog, pourquoi pas faire Cm penta. Dans ce cas, ça me donne accès à 7 tonalités différentes (majeures et mineures).

Evidemment, cela reste théorique, et la mise en pratique est un peu différente, mais pour qui veut gagner du temps, cela peut s'avérer extrêmement utile, surtout sur les tonalités les moins évidentes.

 

Même si toutes ces infos sont relativement simples, il y en a beaucoup d'un coup, donc je vous laisse méditer un moment sur tout ça.

N'hésitez surtout pas à prendre un crayon et un papier pour vérifier mes dires ! C'est toujours plus enrichissant de faire par soi-même.

Et surtout, ayez conscience que tout ça n'est que théorique. La seule chose qui compte est la pratique. D'une certaine manière, je vous dis tout ça juste pour vous montrer qu'une fois que vous aurez appris à jouer avec 2 ou 3 pentas, vous aurez fait un grand pas en avant, sans même le savoir.

Pentatoniques issues de la gamme Majeure

Commenter cet article

hargiles 24/03/2014 18:20

Très intéressant !! est-ce qu'on pourra revenir là dessus pendant le stage ?

il est fort ce Jéjé !!!

JersiMuse 24/03/2014 19:15

Tout à fait mon gilou.
On pourra revenir dessus, assez succinctement, sauf si tu as des questions.
On va surtout mettre en application, et, partant de là, utiliser une penta pour jouer dans une autre tona que sa tonique, et du coup 1. faire plus simple (avec des penta qu'on connait déjà dans des tonas qu'on ne connait pas encore ...) et 2. faire plus musical (en sortant de la penta la plus basique).
Qui peut le moins peut le plus, comme je disais :-)

Musashi 24/03/2014 18:06

Oh :O
Donc ça rend l’apprentissage du mode ionien dans les 12 tons d'autant plus important qu'en terme de rendement, ça permet de jouer:
les 7 modes majeur
la penta majeur
la penta mineur

le tout dans 12 tons.

T'as pas une autre règles couteau suisse pour apprendre facilement l'unitonique, la diminué, la semi-diminué, la majeur et la mineur harmonique ainsi que la mineur mélodique tant que tu y es ?

JersiMuse 25/03/2014 08:33

Ca va être difficile de faire un résumé en 3 lignes ... mais une des pistes que je trouve très intéressante est la pentatonique m6 (tu remplaces la b7 par une sixte). Dans une gamme mineure mélodique, il y en a 2 : celle de la tonique, et celle située 1 ton au-dessus. A partir de là, tu peux t'amuser à explorer les modes de la min mel, et à les rapprocher de ces 2 penta m6, et voir ce qui en sort.
Honnêtement, ça dépend aussi de là où tu en es, l'aborder trop tôt pourrait s'avérer plus déstabilisant qu'autre chose.

Musashi 24/03/2014 21:10

Mais je ne peux pas venir :'(
Pas avant 2015 au mieux :s

Dis moi au moins de quel côté chercher, après ça, je peux me débrouiller avec mes nomenclatures de gammes et ma ténacité légendaire :sherlock:
J'ai bien réussi à tirer les vers du nez et sa langue de sa bouche sur le tongue déblock à Séb, un indice pour orienter sur la bonne piste ne serai pas de refus.

JersiMuse 24/03/2014 19:11

eh bin, si y'en a quelques unes d'intéressantes, toujours avec les penta. Mais bon, c'est pas pour tout de suite, sinon je vais perdre du monde sur ce coup-là ! Ou alors faut venir au stage ah ah !

laurentd66 24/03/2014 11:03

Que dire devant tant de clarté !
Excellent et bravo pour tes talents de pédagogue...

JersiMuse 24/03/2014 19:09

Merci Thierry !

Thierry 24/03/2014 16:46

Toujours passionnant !

JersiMuse 24/03/2014 14:01

Merci Laurent !
Tant mieux, j'avais peur que ce soit lourd à digérer, pour quelque chose qui, dans le fond, reste assez basique (une fois qu'on a compris, tout paraît évident).
Amitiés,
Jérôme