The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

- "Laisse tomber Manu, tout est dans le réglage, et tu sais pas régler".

 

Faux. Le réglage aide grandement, c'est certain, mais la technique est avant tout une technique de langue. Un bon technicien obtiendra un overblow sur un harmo non réglé, un mauvais technicien n'obtiendra qu'un horreurblow sur un harmo bien réglé (oh l'autre eh, les blagues à 2 balles !). Le réglage permet surtout de gagner en confort, et d'équilibrer l'ensemble des notes (naturelles / altérations / overnotes). Enfin ... un réglage digne de ce nom je veux dire ...

La difficulté est la suivante : un bon réglage peut vous aider à acquérir une bonne technique (mais encore une fois, ce n'est pas le réglage qui fait la technique), et une bonne technique est indispensable pour réaliser un bon réglage. C'est donc la quadrature du cercle.

 

Mon conseil du jour :

Restez humble ! Notez que c'est un conseil qui revient souvent sur ce blog ...

Je pense qu'il est essentiel de se remettre régulièrement en question pour continuer à progresser, car cette progression doit s'opérer à plusieurs niveaux. L'oreille doit mieux entendre, la langue doit mieux se placer, le souffle doit être mieux géré, le réglage doit s'opérer plus précisément, etc. Or tous ces points sont liés les uns aux autres. Il est donc impératif d'améliorer sa technique, puis fort de cette expérience, d'améliorer son réglage, puis sa technique grâce au réglage, puis son réglage, puis ...

Evidemment, vous pouvez aussi confier votre réglage à un pro. Mais attention, il y a pas mal d'arnaques dans ce domaine. Y compris, parfois, de la part de personnes qui ont pignon sur rue, et se revendiquent de tel ou tel professionnel (et qui sont peut être tout à fait sincères en plus, mais parfaitement incompétentes). J'en ai fait les frais, et je sais ne pas être le seul, alors méfiance.

L'idéal est d'ailleurs de trouver un musicien, plutôt qu'un "régleur professionnel", et si possible pouvant jouer dans les 12 tonalités sans vous écorcher les oreilles (au moins dans 5 ou 6 tonas, c'est un strict minimum !). En effet, c'est bien cette capacité à jouer les overnotes et altérations dans toutes les configurations, qui vous prouvera qu'il a la technique lui permettant d'optimiser le réglage.

Mais bon, ça ne court pas les rues, alors autant apprendre quelques rudiments de réglage soi-même, surtout que le réglage de base n'a rien de très compliqué.

 

Les autres mythes ici

 

Overnotes : mythes et réalités n°7

Commenter cet article

Louis L. 25/01/2014 11:01

Les soi-disant modèles d'harmonicas qui ne peuvent pas overblower. Et du coup, la chronophage quête du graal qui overblowte tout seul qui s'en suit.

JersiMuse 25/01/2014 16:27

:-)
Ok, mais ses couleurs rendent joyeux, ça n'a pas de prix !

Oui Louis, la quête de l'harmo qui joue tout seul et prépare le dîner, ce sera au programme aussi, bonne idée !

Musashi 25/01/2014 16:00

Il n'existe qu'un seul harmo qui n'overteblote pas, c'est le happy color.
Ceci dit, il n'est pas alterable non plus.

Thierry 24/01/2014 19:10

Excellent post.
Tu as oublié aussi:
- Les overblaws c'est pour faire "genre.." dans ton jeu.
- Les overblaws ne sont possibles que sur des harmos qui coûtent cher.
- Les overblaws ce n'est que pour le jazz.
Et bien d'autres encore ;-)

JersiMuse 24/01/2014 19:14

Oui, c'est une rubrique en construction permanente ah ah.
Ceci dit, j'avais pas pensé au dernier, merci, je me mets ça de côté !!!