The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

"Les overs, ça sert à rien, et l'harmonica n'est pas fait pour ça"

 

On peut subdiviser ce mythe en 2 parties :

- "Les overs ça sert à rien, d'ailleurs Sonny Boy Williamson n'en connaissait même pas l'existence". Comme j'espère qu'on a dépassé ce vieux débat depuis déjà quelques années, et que je trouve ce genre de remarque particulièrement idiote, je n'ai rien à déclarer sur la question. De toutes les manières, si votre objectif est de jouer exclusivement les soli de SBW, vous vous êtes égaré, ce site n'a absolument aucun intérêt pour vous.

 

et son petit cousin :

- "L'harmonica, c'est pas fait pour ça"

C'est une remarque intéressante. L'harmonica a-t-il une fonction spécifique ? Ou une transmission ancestrale à respecter ?

On peut supposer que cette idée est véhiculée par des joueurs qui ne ressentent pas le besoin de jouer des overs, et ne s'intéressent de toutes les manières pas à des musiques où ils seraient essentiels. Si on mélange ça avec le fait que moins on les utilise, et moins on développe la technique permettant de jouer de vraies notes, forcément, ces joueurs doivent être fortement déçus du résultat, et ne pas comprendre l'intérêt de ces nouvelles notes, qu'ils n'arrivent de toutes les manières pas à jouer correctement.

Les choses sont tout de même en train de changer. D'abord parce que de plus en plus de joueurs jouent des overs comme de vraies notes, avec un timbre et une justesse dignes de cette appellation. Ensuite parce que de plus en plus de joueurs non expérimentés se mettent à jouer des overs, avec les mêmes qualités et défauts que leurs autres notes (et parfois même bien mieux que leurs altérations).

Finalement, les joueurs débutants apprennent chaque jour un peu plus aux plus expérimentés que le problème ne vient pas de la technique en elle-même, mais de leur technique à eux.

Enfin, c'est ma façon de voir les choses, et c'est un renversement des rôles que j'aime bien. 

 

Pour répondre plus directement à la question de départ, on peut faire quelques remarques factuelles.

Tout d'abord, s'il y a des joueurs qui font des choses super sans overs, il y en a aussi qui font des choses super sans altération. Ce n'est pas parce que certains n'utilisent pas une technique qu'elle est inutile. A priori, si on est musicien c'est que l'on veut être guidé par la musique, et c'est elle qui décide quelle note doit être jouée, indépendamment de l'instrument sur lequel on la joue.

Ensuite, on peut remarquer que l'overblow n'est rien d'autre qu'une altération. On bloque une anche, pour faire vibrer l'anche opposée. C'est exactement le même principe. On revient donc au point précédent : si on ne doit jouer que les notes naturelles, très bien, il y a des gens qui font des choses extra avec, mais bon, moi je me mets au sax alors !

A propos de sax, il est intéressant de remarquer que, pour la plupart des instruments, une mauvaise technique engendre des notes inaudibles. Notamment sur tous les instruments à vent. Lorsqu'un saxophoniste sort un couac, il ne se dit pas "le sax, c'est pas fait pour jouer des notes, mais plutôt pour mettre des fleurs dedans". Il se dit plutôt que sa technique est à parfaire.

Enfin, pour l'anecdote, je me rappelle avoir participé à une masterclasse de JJ Milteau, où il expliquait que l'harmonica avait probablement été inventé au départ pour accorder des pianos. De fait, il existait il y a quelques années encore, des accordeurs de guitare dans lesquels on soufflait pour faire vibrer une anche donnant la note de chaque corde. Si c'est le cas, et s'il faut absolument que l'harmonica ait une fonction, on peut tous se mettre au piano !

 

J'ai regroupé ces deux mythes ensemble, car ils me semblent se baser sur la même idée, pour arriver à la même conséquence. L'idée que l'harmonica doit être joué forcément dans un certain nombre de styles limités, et, quels que soient ces styles, d'une certaine manière, et pas d'une autre. La conséquence commune à ces deux mythes est toute simple : nous nous devons de tous jouer la même chose, et de la même façon. Et de fait, les harmonicistes ont un peu tendance à tous jouer de la même façon, les mêmes plans, ressassés à l'infini, et ce quel que soit leur niveau. Ou, pour être un peu plus optimiste, disons que ce fut le cas pendant une bonne partie du XXème siècle. Mais ça, c'était avant !

 

Mon conseil du jour :

Il n'y a qu'une seule question qui vaille la peine d'être posée en musique : qu'est-ce que j'entends ?

Ce que j'entends, je dois être capable de le jouer. La question n'est pas, et n'a jamais été, une question technique. J'entends une mélodie, une phrase, que je fredonne, si je suis musicien, je dois être capable de jouer ces notes, et les inclure dans mon jeu. Au passage à l'instrument, je verrai bien s'il y a des notes naturelles, des altérations, des overs, qu'importe. Les auditeurs s'en fichent éperduement d'ailleurs.

Ce que j'entends, je dois aussi être capable de l'étendre. Je veux dire : je dois être capable d'entendre plus de choses demain qu'aujourd'hui. Avoir plus d'idées musicales, parce que plus de vocabulaire, de connaissance, mieux entendre les problèmes de justesse, de placement, etc.

Quel que soit votre instrument, restez connecté à votre musique intérieure. Jouez ce que vous aimez, et ce qui vous fait progresser, sans vous demander si c'est difficile ou pas, et si votre instrument s'y prête ou pas. Si vous l'entendez, alors vous pouvez le jouer, et si vous êtes capable de le jouer, alors vous l'entendrez, et votre jeu s'enrichira de lui-même.

 

Les autres mythes ici

Overnotes : mythes et réalités n°6

Commenter cet article

Musashi 28/12/2013 19:48

Moi je veux bien me mettre au piano, mais un piano électrique (88 touches lourdes) ça coute au moins 2 Brodur.
Tout ça pour se former l'oreille aux différents accords afin de savoir quelles sons rechercher avec l'airblock en attendant la méthode de Séb permettant d'aller au delà de "do mi sol si" :(

JersiMuse 28/12/2013 19:57

En plus avec un piano, on peut même pas faire d'AirBlock, alors c'est vraiment trop nul !!!

Gilles 28/12/2013 19:35

C Bô; l'a mangé du cheval sauvage notre Jéjé.

Je me suis fait 3 grilles de blues A7, C7 et G7 pour cibler les notes sensibles, est-ce que tu penses que c'est un bon exo? ou y'a

JersiMuse 28/12/2013 19:55

Ja pas tout compris à la question, mais ça ne peut-être que bon.
yes, excellent Gilou !
Par "note sensible", je pense que tu dois parler des extensions ? Attention à la confusion : "la note sensible" en musique est la 7ème majeure.
C'est super en tous cas, continue comme ça !!!

olivier.h 28/12/2013 14:36

j'en avais un à quatre notes, quand j'étais petit, pour accorder mon violon .... !!
j'avais complètement oublié ça .... !!

JersiMuse 28/12/2013 19:53

:-)
Oh, mais tu sais jouer de tous les instruments ! Tu n'as besoin de personne ...

JersiMuse 28/12/2013 12:48

Oh pétard, ça existe toujours !!!
http://www.woodbrass.com/librairie-accordeur-diapason-h104-a-souffler-p22369.html