The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

On a joué sur des playbacks en G7 et en C7 (cf précédentes leçons sur le mixolydien).

Essayons maintenant avec un playback qui propose ces deux accords : G7 et C7.

Le but du jeu : utiliser G mixolydien sur l'accord G7, et C mixolydien sur l'accord C7.

 

Pour rappel :

Sol mixolydien : -2 -3'' -3 +4 -4 +5 -5' +6 / +6 -6 -7 +7 -8 +8 -9 +9

Do mixolydien : +1 -1 +2 -2'' -2 -3'' -3' +4 / +4 -4 +5 -5' +6 -6 +6° +7

 

Remarque :
Attention, je n'ai pas dit qu'on était obligé de jouer G mixolydien sur un G7. Il y a plein de possibilités. Mais ici, l'objectif est de travailler le mode mixolydien. Justement pour, petit à petit, avoir plus de bagages, et faire ses propres choix d'improvisation (voire mélanger plusieurs couleurs, pour renouveler ce que l'on a à dire au sein d'un même chorus).

 

Repérez bien le changement de tonalité, à l'oreille. On l'entend bien, n'est-ce pas ?

Alors, ce serait sans doute sympa de le souligner aussi dans l'impro.

Comme toujours, faites simple. L'objectif est surtout de sentir à quel moment le changement va s'opérer, et de souligner ce changement.

Pour ce faire, on peut réfléchir 2 secondes, c'est pas interdit. On peut même prendre un papier et un crayon (certes, ça fait hurler les accrocs du bon vieux "feeling" - lequel est sensé tout guider d'une main de fer, et se fait vite oublier quand il s'agit d'entendre de nouvelles choses - mais en fait, c'est pas interdit non plus), et regarder quelles sont les notes qui diffèrent entre G mixolydien et C mixolydien.

G mixolydien : Sol La Si Do Ré Mi Fa Sol (autrement dit, les notes de la gamme de Do Majeur, à partir du cinquième degré : Sol - euh, oui oui, je me répète beaucoup, mais c'est parce que vous ne comprenez pas vite !)

C mixolydien : Do Ré Mi Fa Sol La Sib Do (autrement dit, les notes de la gamme de Fa Majeur, à partir du cinquième degré : Do)

 

Conclusion :

Il n'y a qu'une seule note différente entre ces deux modes : B en G mixolydien, qui devient Bb en C mixolydien.

Insistez bien sur ces deux notes aux bons moments, et, là aussi, vous devriez rapidement entendre une différence.

Ah ! C'est chouette, quand on souligne les changements harmoniques, non ?

 

Allez-y lentement, écoutez beaucoup, insistez sur chaque note pour entendre la façon dont elle se mêle à l'accord, et amusez-vous bien !

Commenter cet article