The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Nous avons vu la définition d'un mode, et nous avons vu le mode dorien.

Je me permets d'insister sur le fait que le travail des modes est absolument déterminant. Il est difficile d'en comprendre l'intérêt quand on commence à s'y intéresser. Il est même assez difficile de comprendre réellement ce qu'est un mode, tant qu'on en n'a pas pratiqué quelques-uns. 

Mais une fois qu'on s'est plongé dedans, énormément de portes s'ouvrent, et la façon d'aborder les morceaux de tous styles s'en trouve grandement facilité. Ce n'est qu'après avoir fait le travail que l'on comprend à quel point il est important.

Alors faites-moi confiance : si je prends le temps de faire des articles sur les modes, et de proposer des Play-Backs et des exercices, c'est que cela vous sera très utile !

A l'inverse, un musicien qui n'aurait pas travaillé un minimum ses modes, se trouvera très vite bloqué dans ses possibilités d'improvisation.

 

Ajourd'hui, je suis ravi de vous présenter la définition de l’inénarrable mode mixolydien.

 

Le mode Mixolydien est le 5ème mode de la gamme majeur.

Donc c'est tout simple, je tire une gamme majeure de mon chapeau, par exemple, au hasard, Do Majeur. Je prends la 5ème note de cette gamme :

Do Ré Mi Fa Sol ayé, j'ai trouvé, c'est Sol.

Et je fais de ce Sol une tonique, en gardant toutes les autres notes.

Le mode de Sol Mixolydien sera donc :

Sol - La - Si - Do - Ré - Mi - Fa - Sol

 

Ah bin oui, je vous remets pas toute l'explication pas à pas. Maintenant vous avez compris, et si ce n'est pas le cas, relisez l'article sur les modes, et la définition du mode dorien.

C'est très exactement la même logique.

 

"Bon, et alors, qu'est-ce que je m'en fiche, moi, du Sol Mixolydien ?"

Ok ok, vous êtes buté. M'en fous, le Père Sévérant, c'est moi !

 

Remarquons d'abord une petite chose toute simple.

Si je prends une note sur deux de mon Sol Mixolydien, j'arrive à :

Sol - Si - Ré - Fa

Je joue ces notes en même temps sur un piano, ça me donne un accord.

Un accord avec une tierce majeure (Si est à 2 tons de Sol), une quinte juste (Ré est à 3,5 tons de Sol), et une 7ème mineure (Fa est 1 ton sous Sol, c'est pour ça qu'on l'entend à la cave - pffiou, 'suis fatigué moi !).

Conformément à ce qui est dit dans l'article sur la notation des accords, il s'agit donc d'un accord G7 (rappel : les accords X7 sont également appelés "accords de dominante").

Or des accords de G7, j'en ai plein partout, ça fout la trouille, faut que je consulte, mais je ne m'y résous pas !!!

Parfois même il y en a 4 ou 5 qui se suivent les uns les autres !

Donc si y'en a un peu partout, dans tous les morceaux, ça pourrait sans doute avoir un intérêt de savoir improviser dessus avec le mode le plus commun sur ce type d'accord : le mixolydien.

 

Petit exercice sans obligation d'achat :

1. Quel est le mode mixolydien issu de la gamme de G majeur ?

2. Quel est le mode mixolydien issu de la gamme de Bb majeur ?

3. De quelle gamme majeure est issu le mode A mixolydien ?

La réponse dans les commentaires d'ici peu.

 

Allez, ça suffit la prise de tête, maintenant on joue !

Voilà un Play-Back qui fait tourner un accord de C7. On peut donc allègrement s'amuser à jouer Do Mixolydien dessus.

Do Mixolydien est le 5ème mode d'une gamme majeure... je réfléchis dans ma petite tête, je trouve que Do est la quinte de Fa, et donc Do Mixolydien est composé des notes de la gamme de Fa majeur.

Je sais par coeur qu'il y a un Bb dans la gamme de Fa Majeur (cf cet article sur la tonalité), et je peux donc écrire :

Do Mixolydien = C - D - E - F - G - A - Bb - C

Sur un harmo en C, accordé en Lydien ça donne :

1ère octave : +1 -1 +2 -2'' -2 -3'' -3' +4

2ème octave : +4 -4 +5 -5' +6 -6 +6° +7

3ème octave : +7 -8 +8 -9 +9 -10 +10'' +10

Vous pouvez combiner ces notes à l'envie sur ce play-back :

 

Play-Back en MP3                    Fichier Band-In-A-Box

 

Conseil :

Allez-y doucement. Il ne s'agit de sortir le solo-de-la-mort-qui-tue, juste d'entendre la sonorité de chaque note, et se sentir un peu plus à l'aise avec ce mode.

On peut s'amuser ensuite à trouver des phrases courtes, simples, puis plus longues si le coeur vous en dit.

N'hésitez pas à vous appuyer sur les notes de l'accord : C E G Bb (+4 +5 +6 +6°).

 

Remarque :

Le Play-Back est en Do, et le mode utilisé est celui de Do Mixolydien. Les notes sont issues de la gamme de Fa majeur, mais on est bien en Do (et non en Fa). La preuve : le Play-Back est en Do, et le mode est celui de Do Mixolydien (je peux la refaire à l'envers si vous voulez !).

 

Vous me direz : "mâ pourquoi commencer par le dorien, 2ème mode de la gamme majeure, et sauter directement au mixolydien, 5ème mode de cette même gamme ? Pourquoi on ne voit pas les 3ème et 4ème modes en premier ?"

Et je vous répondrai : ça vous regarde pas ! Je fais ce que je veux, c'est MON blog !

Et puis, accessoirement, il y a une raison toute bête : on voit beaucoup ces modes-là dans les morceaux, et ils vont souvent de paire. Alors autant aller au plus efficace. Si vous pouvez passer moins de temps que moi à apprendre les mêmes choses, finalement hin, tout le monde sera content.

Nous reparlerons de tout ça prochainement.

 

Bon jeu !

Le mode Mixolydien, définition

Commenter cet article

moi 19/02/2015 05:43

Excusez-moi....Mais......la gamme de fa en mode mixolydien?
Le fa est pourtant la quinte de si ....
Je suis un peu paumée.
Est-ce une exception?

jean 07/03/2015 15:36

Cool

JersiMuse 19/02/2015 07:50

Il n'y a jamais aucune exception car on applique toujours les mêmes intervalles.
On parlera de "mode de Fa Mixolydien" ou "Fa Mixolydien" et non "gamme de fa en mode mixolydien" (voir l'article sur les modes). J'ai l'air de pinaillé, mais c'est plus simple de comprendre les choses quand on a le bon vocabulaire. Beaucoup plus simple.
Alors, pour Fa mixolydien, deux façons de le trouver :
1. Je repère de quelle tonalité de gamme majeure Fa est le 5ème degré.
Et il s'agit non pas de B naturel, mais de Bb.
Donc Fa mixolydien = F G A Bb C D Eb F
2. J'applique la série des intervalles ci-dessus :
Fa + 1 ton = Sol + 1 ton = A +1/2 ton = Bb + 1 ton = C + 1 ton = D + 1/2 ton = Eb + 1 ton = Fa

Le fait d'avoir 2 méthodes permet aussi de vérifier son résultat ...

En espérant que c'est un peu plus clair,

Amitiés.

JersiMuse 08/11/2013 14:09

Bon alors, pour critiquer, y'a du monde, ça c'est sûr, mais pour répondre aux questions hin, y'a moins de p'tits malins !
C'est dommage, j'avais prévu une récompense de 10,000 €, ça aurait fait un méga buzz, on serait passé au grand journal, Pope aurait fait une blagouze, Musa aurait parlé du majeur demi-phrygien b56, et si ça s'trouve PT Gazell aurait joué du jazz.
Bref, voici les réponses :

1. G Majeur : G A B C D E F# G
La 5ème note est un D.
Donc D mixolydien est le mode mixolydien issu de G Majeur

2. La quinte de Bb est F.
Donc F mixolydien est le 5ème mode issu de Bb Majeur

3. Je cherche quelle est la tonique dont A est la quinte. Il y a plusieurs façons de faire ça. On en reparlera. Pour le moment, je cherche la note qui est 3,5 tons sous A.
A - 1 ton = G - 1 ton = F - 1 ton = Eb - 1/2 ton = D
Donc A mixolydien est issu de D Majeur.

JersiMuse 09/11/2013 18:55

Dis-donc, soit poli stp, c'est toi le confondu d'abord :-)
euh sinon, j'ai pas le souvenir de ça, mâ pourquoi pas, je suis pas pour le Ré argentin de toutes façons.

Pour ton autre question, je n'en connais pas, mais ça m'étonnerait un peu.

Musashi 08/11/2013 14:35

hein, euh, c'était a nous de répondre ?
Je pensais que se serai mal vu de fayoter en répondant dans les heures qui suivent quand tu donnes un délai de quelques jours a toute la classe.
J'en aurai profiter sinon, vu que les prochains articles vont se corser.

Enfin, j'ai fait filer ta metaphore des bas fond jusqu'en Russie avec kgb alors je suis satisfait de cette article.

ps: soit pas jaloux d'avoir confondue un fa mineur harmonique avec un do espagnol. Au moins tu l'a entendu, tu t'es pas contenter d'identifier une serie* de notes écrite.

*rien a voir mais ce mot m'y fait penser. Il y a des joueurs d'harmo ayant fait de la musique sérielle. ?

Musashi 07/11/2013 20:30

Pourquoi ?
Oui, pourquoi veux tu faire tenir à tes lecteurs une "cadence" de travail infernale :D

Je ne sais pas pourquoi mais j'ai un pressentiment sur la nature du prochain article de théorie...

Quand à ces quelques trait d'humour, ça va être dur de descendre plus bas. Encore que je ne suis pas sur d'avoir compris, le sous sol comme note, c'est un sol bémol ? Et on nous écoute à la cave Gb ?

JersiMuse 08/11/2013 09:20

oui, je l'avoue, j'essaye de débaucher le pope pour élever un peu le niveau des jeux de mots (laids, bien entendu). Mais il est très cher, il va falloir se cotiser (ou continuer de subir :-)).
Merci pour votre échange, au moins si y'en a d'autres qui se posent la question ...

Eh oh, y'a pas besoin d'en faire des heures hin. Tu fais 10mn par ci 10mn par là, et c'est bon, tu passes à l'exo suivant. Et pis c'est tout.

Je crois que tu as bien deviné musa ... même si c'est pas pour tout de suite :-)

yann 08/11/2013 07:16

arffff j'avais pô lu qu'il parlait de la gamme de DO le jersi (je pensais qu'on était resté sur le sol)!

Merci musa!

Musashi 08/11/2013 00:18

Non, la tab est correcte.
Le mode mixolydien s'obtiens en bemolisant la sensible de la gamme majeur possédant là même fondamentale.
Ici, do mixo = do majeur ionien avec une septième mineur. Un Bb.

Par contre, le mode mixo "issue" de la gamme majeur de do sera le sol mixo.
Si tu fais le calcul à partir de la gamme majeur de sol, le compte est bon.
Sol majeur = sol la si do ré mi fa# sol
Sol mixo = sol majeur avec une septième mineur (fa# bémol = fa)

yann 07/11/2013 22:48

euh....y aurait-ti pas un brin avec ta tablature 3' et 6°; SIb a la place SI tout court????