The Overblowers

Cliquez ici pour acheter le CD Somewhere on the Edge of Time

Extraits de l'album :

Publié par The Overblowers

Pour tout vous dire, j’avais commencé à écrire une critique du CD Echec et Malt, mais au bout d’une demi-page de « ça c’est top, et ça c’est génial, et ça j’adore », je me suis fatigué moi-même. J’ai donc tout effacé, et décidé de faire beaucoup plus court, et plus factuel. Après tout, vous vous ferez votre propre opinion !

 

On connaît le Blues & Beyond Quartet, ces 4 musiciens hors normes, qui ont monté un projet autour du Blues, dans son acception la plus large, le revisitant, le détournant, y mélangeant tous les rythmes du monde.

Il est assez classique en Jazz, de réunir des pointures sur un projet commun, pour tenter d’aboutir au meilleur de ce qui peut se faire dans un style donné.

Le BBQ ne manque pas à la règle, et si le premier CD La danse du chat, nous avait déjà régalé, celui-ci nous ravi à nouveau les esgourdes !

 

La section rythmique délivre un groove terrible. Il faut dire que le jeune Yoann Schmidt commence à se faire un nom dans le monde du jazz (Bireli Lagrène, Sylvain Luc, Philippe Sellam, etc), et n’est pas en reste de l’extraordinaire Dominique Di Piazza, un des tous meilleurs bassistes au monde (Gil Evans, Michel Petrucciani, Didier Lockwood, John Mc Laughlin, Bireli Lagrene, etc).

Sur cette base, les mélodies se déploient, inventives, entraînantes, toujours limpides.

Une particularité m’avait déjà frappée sur le premier album : dès la deuxième écoute, on se surprend à siffloter certains morceaux pendant la journée.

Une fois le climat de chaque morceau installé, Yannick Robert et Sébastien Charlier peuvent laisser libre cours à leur créativité et leur expressivité. Tout est là, on dirait qu’il n’y a plus qu’à jouer. Ca semble si évident, parfois, la musique.

 

Il faut préciser que ce CD a été enregistré dans le mythique studio créé par Peter Gabriel : Real World Studio. Ceux d’entre vous qui suivent le BBQ sur Facebook ont eu droit à un certain nombre de photos étonnantes de ce lieu d’exception.

 

 

 

Et, bien entendu, il n’y a pas de hasard : le son est splendide. Je trouve que celui de l’harmo l'est particulièrement, d’ailleurs. Cet instrument, que les harmonicistes aiment souvent dans sa forme la plus « dénudée », n’est finalement pas si souvent que ça enregistré en son acoustique dans de telles conditions.

Yannick Robert & l'ingé son  

 

 

 

 

 

 

 

Autre particularité de l’album : il a été enregistré « à l’ancienne », tout le monde en même temps, dans les conditions du Live. Et je trouve les interventions des uns et des autres particulièrement inspirées. A se demander s’il n’y a pas un lien de cause à effet. Ca ne m’étonnerait pas, et j’ai en tous cas envie de croire que la créativité s'en trouve forcément décuplée !

 

 

Les titres ont été écrits par Yannick Robert et Sébastien Charlier (deux titres co-écrits ensemble), plus un titre de Dominique Di Piazza.

J'aurais voulu rédiger quelques lignes sur les morceaux qui me plaisent le plus, mais je n'arrive pas à choisir.

Allez, citons toutefois :

Lune de Lièvre, pour la simplicité de la mélodie, et la façon dont le batteur la met en lumière, presque la révèle.

Echec et Malt, pour son groove, et le placement du thème au cordeau.

Accordéon Tolbiac, pour l'intro, la parfaite complémentarité des lignes guitare et harmo, ainsi que le vibrato terrible de M. Charlier.

El Bolos, pour la façon dont le solo monte petit à petit en intensité.

Pluie d'Hiver, très jolie balade, pour le solo d'harmo, mélange de Jazz, de Classique, et de Blues.

Davai, pour son groove et sa ligne de guitare, et le placement du thème !

St John, pour sa mélancolie lancinante.

Bengalore, pour son dépaysement, ce titre étant largement inspiré de la musique indienne, son placement, les effets d'harmo (décidément, ce vibrato !), et les sonorités orientales produites par Sébastien Charlier.

Visa Express, là encore quel groove ! Peut-être est-ce celui-ci mon préféré, finalement. Alors à vous de le découvrir, et de me dire ce que vous en pensez !

 

Extrait :

A noter que le BBQ sera au Sunset le 18 janvier 2014 pour présenter l’album (c’est dans cette salle que le groupe s’est formé, en 2010).

 

Pour se procurer le CD

Pour écouter des extraits

 

Enfin, notons pour les nombreux harmonicistes-photographes (mais pourquoi y a-t-il autant d'harmonicistes également talentueux photographes ?) que la photo de l'album fut réalisée par Peter Lippmann, photographe de renom.

 

Conclusion de la chronique : c'est pas plus court que ce que j'avais écrit au départ, et pas tellement plus factuel. Mais j'ai une excuse : le CD est G.E.N.I.A.L !

CD Echec et Malt, Blues & Beyond Quartet

#CD

Commenter cet article

Chevrel 28/11/2013 14:16

Oui Gérôme le son est splendide je suis + que d’accord, ce studio, lieu d’exception il est vrai, y est pour beaucoup mais il n’y a pas que ça… et oui déjà "Precious Time" était d’une qualité sonore remarquable.
Il y a autre chose, le petit truc en plus… l’orteil absolue peu être.